SOCIÉTÉ

•  PRAT Estelle • Mercredi 29 juin 2011 à 14h07

Une marche pour Dorian et Laury

Le cortège a réuni de nombreux jeunes bouleversés.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le cortège a réuni de nombreux jeunes bouleversés.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Les maires de Tain, de Tournon, de Veaunes et le proviseur du lycée Bouvier entouraient la famille.

Un terrible accident de la circulation a secoué Tain-l’Hermitage vendredi 24 juillet. À l’heure où la marche pour Marie-Jeanne Meyer débutait à Tournon, du côté de Tain-l’Hermitage deux jeunes sur un vélo, une sur le guidon, ont été fauchés par un camion qui ne les a pas vus lorsqu’ils se sont faufilés devant en passant par la gauche sur la N7 près de la mairie. Dorian Dagot, 15 ans, et Laury Chiron, 15 ans également, sont décédés, plongeant leurs familles dans le deuil.

Ce lundi 27 juin à 10 heures, leurs camarades ont organisé une marche silencieuse qui a réuni près de 500 personnes. Le cortège, parti de la mairie de Tain, s’est rendu jusqu’à la mairie de Tournon où une minute de silence a été observée en présence des maires des deux villes. Dorian Dagot habitait Tain-l’Hermitage avec ses six frères et sœurs, il était en classe de 3e découverte professionnelle au lycée Marius Bouvier à Tournon. Laury Chiron habitait Veaunes et était scolarisée au collège le Pendillon à Saint-Donat, sa famille était originaire de Chavannes où a eu lieu l’enterrement. Dans ces deux établissements scolaires, une cellule d’écoute a été mise en place avec des professionnels de l’Éducation nationale. Aux camarades de classe qui devaient passer le brevet ce mardi, le papa de Dorian avait transmis ce message : « Il faut qu’ils y aillent pour réussir ».

Lundi soir, en début de conseil municipal, le maire a demandé à Roland Gras, père du meilleur ami de Dorian, de dire un petit mot. « Nous ne voulons aucune récupération, c’est un accident de la route, un accident de la vie. Les jeunes n’en veulent pas au chauffeur. C’est la fatalité » dira-t-il. Les funérailles des deux jeunes ont eu lieu mardi après-midi au crématorium de Valence et à l’église de Chavannes. Mardi soir au quartier des Prés à Tain, où Dorian habitait avec sa famille, un lâcher de ballons blancs a réuni de nombreuses personnes.

E. P.

La dangerosité de la N7

Lundi soir, avant le conseil municipal de Tain, l’association de cyclistes « Circulons à Tain Tournon » faisait part de son inquiétude face à ce nouvel accident de cyclistes sur la N7 qui s’ajoute à une liste noire dont le dernier était le décès en janvier de Michel Fay, tué lui aussi à vélo par un camion à l’entrée nord de Tain. « Nous voulons réengager le dialogue avec la mairie de Tain pour que soient réalisés de vrais itinéraires cyclables permettant d’éviter la N7 où la cohabitation entre poids-lourds et vélos est très difficile » indique Olivier Kapfer, le président de l’association, « Il faut aussi que des aménagements soient mis en place sur le pont Toursier ». Certains habitants présents évoquaient aussi l’important trafic des poids-lourds qui n’a rien à faire dans Tain mais passe sur la Nationale pour éviter le prix d’un péage. Le maire n’a pas souhaité répondre à ces interpellations.

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Une marche pour Dorian et Laury5.051

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article