ÉCONOMIE

•  Fournier Julie • Samedi 14 juillet 2012 à 0h56

« Redémarrer l'activité au plus vite »

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

Dévastée par un incendie lundi 2 juillet, la société Sogal, spécialisée dans la fabrication de dressings et façades coulissantes employant 130 personnes, a trouvé à se “reloger” dès la fin de la semaine dernière dans des locaux mis à disposition sous forme de bail précaire par une société installée zone des Auréats à Valence.

« Dans ce site de 2 100 m2, nous avons pu reprendre toute l’activité logistique. Nous récupérons les volumes produits par notre site de la Jumelière sur lequel une vingtaine de nos salariés sont allés travailler depuis lundi pour assurer la sur-activité engendrée par notre arrêt de proudction, et de Valence nous assurons la logistique.» explique Jean-Luc Ruiz, responsable du site valentinois de Sogal.

En plus des 20 personnes parties à la Jumelière et des 50 ayant repris le travail zone des Auréats, une petite dizaine de salariés devraient pouvoir reprendre l’activité de production de meubles (dressing) d’ici une quinzaine de jours sur la zone des Auréats, les machines et les fournitures ayant été sauvées des flammes car installées au sous-sol du site de Bourg-lès-Valence.

« Il reste encore une cinquantaine de personnes au chômage, on est en train de voir comment faire mais l’idée serait de faire tourner les effectifs pour que tout le monde travaille un peu » poursuit le responsable du site.

Et cela en attendant une reprise complète de l’activité, « dans l’idéal pour début 2013 ». Jean-Luc Ruiz cherche en effet un nouveau bâtiment sur l’agglomération valentinoise : « On veut redémarrer au plus vite donc ce sera sur un bâtiment déjà existant, avant peut-être une construction neuve plus tard, mais en tout cas pas sur l’ancien site car les travaux sont trop importants.»

J. Fournier

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article