POLITIQUE

•  PRAT Estelle • Mercredi 8 août 2012 à 0h06

Hervé Mariton chargé de la prévention des risques

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

Le député de la 3e circonscription de la Drôme, Hervé Mariton, réélu le 17 juin dernier, vient d’être nommé porte-parole de l’opposition à la commission des finances. Il acquiert également une responsabilité particulière au sein de cette commission en étant rapporteur spécial chargé du budget « prévention des risques (naturels, technologiques et nucléaires), conduite et pilotage de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer ». « En tant qu’ingénieur, cela m’intéresse scientifiquement d’étudier cette question des risques » explique le député-maire de Crest, « Le rapporteur spécial agit au nom de la commission et a un pouvoir de contrôle sur pièce et sur place. Dans le secteur nucléaire par exemple, je vais pouvoir m’assurer de la bonne exécution du budget de l’Autorité de sûreté nucléaire et de l’IRSN (institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) ». Auparavant rapporteur spécial du budget « transport », il conserve un volet « transport » dans « conduite et pilotage de l’écologie » et travaillera sur l’évaluation du schéma national des infrastructures de transport.


Des décisions financières « imprévoyantes »


Lundi 16 juillet, l’Assemblée nationale se penchait sur le projet de loi de finances rectificatives du nouveau gouvernement. « Les décisions prises par la majorité sont injustes avec la remise en cause des heures supplémentaires » juge le député UMP, « Je trouve également ces décisions imprévoyantes car tout va vers un alourdissement des impôts sans réduction des dépenses. J’ai trouvé une majorité très rigide. On est dans une logique de contre-réformes ». Le député de la Drôme n’était pas contre la révision du calcul de l’impôt sur la fortune (ISF), par contre il juge la surtaxe mal calculée. Très attaché à la politique familiale, Hervé Mariton indique qu’il sera vigilant sur le risque de remise en cause du quotient familial et souhaite être attentif à ce qu’il y ait davantage de réduction de dépenses engagées.

Estelle Prat

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Mercredi 18 juillet, Hervé Mariton a présenté une motion en vue du congrès UMP de novembre prochain. Élaborée au sein de son club « Réforme et Modernité », elle est intitulée « La Liberté, l’Ordre, la République et l’Espoir (LORE), une motion libérale et conservatrice ». « Nous souhaitons amener un positionnement de l’UMP sur des valeurs que nous portons, telles la famille durable » indique Hervé Mariton qui se dit défavorable au mariage homosexuel et au statut de beau-parent. Il indique qu’il se prononcera pour François Fillon ou Jean-François Copé suite à leurs prises de position respectives sur ces questions.

Réagissez

Réagir à cet article