SOCIÉTÉ

•  LEHEMBRE Cyril • Vendredi 2 novembre 2012 à 0h36

Le Royans et le Vercors sous un épais manteau de neige

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

On ne peut pas dire que la neige fasse peur aux Vertacormicoriens. Mais les premiers flocons, qui sont tombés sur le massif du Vercors et jusqu’en contrebas, dans le Royans, ont tout de même surpris les habitants. Il est quand même relativement rare que les premières chutes parviennent à la fin octobre dans un massif montagneux qui les attend généralement pour le mois de décembre, dans le meilleur des cas. En quelques heures, 40 centimètres sont tombés. L’une des communes les plus touchées a été Saint-Agnan-en-Vercors. Avec le froid survenu la nuit, des congères de près de trois mètres de haut se sont parfois constituées.

Il n’y a fort heureusement pas eu de gros dégâts matériels ou de pannes d’électricité à déplorer. La principale gêne a surtout été en ce qui concerne la circulation. Des voitures ont du être dégagées le matin, mais durant la soirée, huit personnes se sont retrouvées bloquées dans leur véhicule sur la route qui relie Vassieux à La Chapelle-en-Vercors. À Saint-Martin-en-Vercors, en mairie, on salue aussi la prudence de certains groupes de touristes qui ont décalé leur départ du dimanche au lundi.

Côté intervention, des sapeurs-pompiers ont été pris au piège : trois sapeurs-pompiers sont restés coincés de deux heures du matin jusqu’en début d’après-midi dans un camion d’intervention, dans le secteur de Vassieux.

Lundi après-midi, les routes étant globalement dégagées, les choses sont revenues à peu près à la normale, mais pour les automobilistes, il fallait faire attention au verglas.

Cyril Lehembre

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article