SOCIÉTÉ

•  Fournier Julie • Dimanche 27 janvier 2013 à 8h55

A la recherche de projets « remarquables »

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

A l’occasion du centenaire de la première Guerre mondiale, se prépare pour 2014 un cycle de commémoration dans tous les pays d’Europe concernés à l’époque par ce qu’on a appelé « la Grande guerre ». La France se mobilise pour cet anniversaire. Pour concevoir et mettre en œuvre un programme commémoratif dense sur tout le territoire français, le gouvernement a créé en avril dernier un groupement d’intérêt public (GIP) dénommé « Mission du centenaire de la Première Guerre Mondiale – 1914-2014 ».

Ce GIP conduira les grands évènements à valeur et dimension nationales. Six grandes manifestations ont déjà été sélectionnées, à l’instar du défilé du 14 juillet en présence des armées de tous les pays belligérants, ou la commémoration du 2 août pour la mobilisation générale d’entrée en guerre de tous les villages français.

Mais son objectif sera aussi de recenser des initiatives plus locales et de labelliser les projets les plus remarquables. Pour ce faire le GIP va s’appuyer sur les comités de pilotage départementaux du centenaire mis en place en fin d’année 2012. Présidés par les préfets, ces comités regroupent des services de l’Etat, des élus, et des associations d’anciens combattants, et a pour objectifs de coordonner les actions commémoratives locales, de relayer l’information nationale et donc d’identifier les projets représentant un intérêt certain pour les transmettre au GIP.


Trois mois pour présenter un projet


Le préfet de la Drôme, Pierre-André Durand lance donc un appel à projets auprès des maires du département, des présidents d’anciens combattants et des associations historiques. Ces derniers ont jusqu’au 15 avril pour présenter leurs propositions qui seront ensuite examinées par le comité de pilotage local qui présentera les meilleurs projets au GIP. Ce dernier sélectionnera à son tour les projets les plus innovants, structurants et originaux pour leur donner le label « Centenaire ».

L’obtention de ce label permettra au projet de figurer au programme commémoratif officiel du Centenaire, et d’être éligible au financement qui interviendra en 2014. Les projets non retenus pour la labellisation ne sont pas pour autant rejetés et tous les projets au service de la mémoire de ce centenaire sont bien évidemment les bienvenus. « Nous ne sommes pas l’un des 13 départements du front, mais la contribution de la Drôme à la Grande Guerre n’a pas été mince et nous essaierons de mettre en valeur cette mémoire » a précisé le préfet de la Drôme à l’occasion de l’installation du comité de pilotage départemental le mois dernier.


J. Fournier


Contact : Jean-Yves Wiss, directeur départemental de l’office national des anciens combattants et des victimes de guerre – 04 75 78 41 00 – dir. sd26@onacvg.fr

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article