SOCIÉTÉ

•  Fournier Julie • Mardi 19 mars 2013 à 8h59

Un nouveau substitut pour le TGI de Valence

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

À l’occasion d’une audience solennelle du Tribunal de grande instance de Valence à laquelle participait le préfet de la Drôme, Isabelle Haag a été installée la semaine dernière dans ses nouvelles fonctions de substitut du Procureur de la République.

Autrefois avocate au barreau de Lyon, Isabelle Haag a exercé cette fonction durant quinze ans avant de « poser » la robe en 2003, ayant le sentiment que les choses avaient changé et que sa profession ne lui apportait plus la même satisfaction. Mais la justice a rapidement manqué à cette mère de 3 enfants qui, l’année suivante, devient juge de proximité à Montbrison, puis à Saint-Etienne. Séduite, Isabelle Haag intègre finalement la magistrature en 2010 avec un stage probatoire qui durera jusqu’à fin 2012. Début 2013 un stage de pré-affectation l’amène au TGI de Valence qui l’installait la semaine dernière officiellement dans ses nouvelles fonctions. Le Procureur de la République, Antoine Paganelli, n’a d’ailleurs pas tarit d’éloges à son égard : « Depuis que vous êtes ici, vous avez su faire preuve d’une excellente maîtrise du droit, de dynamisme, de pragmatisme, d’humilité et d’une appétence pour le travail en équipe. » Même écho du côté du président, Thierry Ghera, qui souligne son enthousiasme professionnel, sa détermination à bien faire et sa capacité à s’adapter promptement à un nouveau métier. Une installation bienvenue précisera le président, pour « cette juridiction qui a connu et connaît encore un sous-effectif ».

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article