POLITIQUE

•  TONELOTTO Marie Francoise • Mercredi 22 mai 2013 à 9h00

Franck Reynier élu président départemental

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

Après la fondation du parti UDI (Union des démocrates et indépendants) Drôme fin septembre 2012, son assemblée constitutive s’est déroulée mardi 7 mai à Montélimar, lors de sa première réunion officielle. Il s’agissait de mettre en place l’organisation départementale du parti ainsi que ses représentants au niveau national, par le passage aux urnes. Les militants ont donc été invités à élire le conseil départemental et son président, ainsi que les membres de la section Drôme au Conseil national.

Sans surprise, Franck Reynier, étant seul candidat, a été élu président départemental de l’UDI Drôme à l’unanimité par 145 membres votants. Ces derniers ont également élu le Conseil départemental et le Conseil national, par 143 voix exprimées pour le premier et 135 pour le second. Les conseillers élus ont ensuite voté pour leur bureau départemental et pour les délégués de circonscription. Le bureau départemental comporte d’abord les dix membres de droit (présidents départementaux des partis constitutifs et membres fondateurs) : Franck Reynier, Patricia Brunel Maillet, Laurent Lanfray, Christian Mandrin, Rosalie Kerdo, Bruno Casari, Philippe Chanove et André Orset-Buisson, ainsi que Thierry Cornillet et Jacques Ladegaillerie, et dix membres élus. Le tout nouveau président départemental a assuré qu’il allait « (s’) investir et (se) consacrer à l’implantation de l’UDI dans le département. Il nous faut préparer l’alternance et faire des propositions parlantes. Dix mesures seront proposées par l’UDI pour le retour à la confiance. » Et d’ajouter : « Nous ferons des réunions publiques pour nous ouvrir et être force de rassemblement. » Quant aux délégués de circonscriptions, ils sont au nombre de huit, deux par unité territoriale : Noubar Kechichian et Laurent Monnet pour la première circonscription ; Jacques Ladegaillerie et Thibaut chervet pour la deuxième ; Rosalie Kerdo et Bruno Casari pour la troisième ; et enfin Jean-Yves Coquelle et Philippe Chanove pour la quatrième.

M-F. Tonelotto

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article