ÉCONOMIE

•  CELLIER gisele • Jeudi 14 novembre 2013 à 9h00

Un site créé pour le télétravail

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

Suite à l’appel à projets lancé par l’État dans le cadre des Pôles d’excellence rurale sur le développement d’espace de télétravail en zone non urbaine, plusieurs collectivités de la vallée de la Drôme, dont la ville de Crest, ont déposé un dossier de candidature concernant un projet de déploiement d’un réseau de télécentres.

Le Greta (Groupement d’établissements) Viva 5, dans le cadre de sa politique d’accompagnement du développement local et en cohérence avec ses missions de formation et d’appui aux publics fragilisés, éloignés ou non de l’accès aux ressources numériques, a choisi de candidater auprès du conseil général et du CDDRA (Contrat de développement durable de la Région Rhône Alpes) pour la création d’un Espace public Internet (EPI). Les deux projets ont fusionné afin de mutualiser les moyens en investissement, fonctionnement et animation, ce qui a conduit à la création de l’espace de télétravail, « Epi-centre ».

Hervé Mariton, député-maire, accompagné de Béatrice Rey, première adjointe, a été reçu dans ces locaux par Mado Joubert, directrice de Greta Viva5 et Dominique Chicot, responsable du site de Crest. Éric Malet, qui a suivi le projet, en a présenté les grandes lignes. « L’Epi-centre » est installé dans l’ancienne école de filles, rue Aristide Dumont, dans une salle de 60 m², au rez-de-chaussée. Les travaux d’aménagement de la salle, le matériel de bureau, les éléments de protection, d’un montant total de 54 728,92 € TTC ont été financés par la Ville de Crest, et bénéficient d’une subvention de 33 %. La Ville prend en charge jusqu’au 31 décembre 2013 des coûts de fonctionnement à hauteur de 8 295 € ; pour la suite, une subvention de 80 % sur un montant de 14 250 € HT a été obtenue.


Visio conférence, PC fixes et portables


Le Greta Viva5 a apporté un dispositif de visioconférence, du matériel de bureau, des PC fixes et portables, des logiciels. Un animateur, Mickaël Paquien, recruté par le Greta en partenariat avec la ville de Crest, assurera l’accueil des télétravailleurs, l’accompagnement individuel des usagers et l’animation d’ateliers thématiques (en novembre : Découvrir Windows 8, Atelier le Bon Coin, Google drive).

Hervé Mariton a souligné « le plaisir qu’a eu la ville et la qualité de la coopération qu’il y a eu au montage de ce projet. C’est un bon partage du dossier sur le fonds et sa mise en œuvre. »

Cet espace de télétravail est ouvert gratuitement depuis le 4 novembre, le lundi de 13 h à 17 h, le mardi de 10 h à 12 h et 13 h à 18 h, le mercredi de 13 h à 18 h, le jeudi de 13 h à 20 h, le vendredi de 13 h à 18 h et le samedi de 10 h à 12 h. Les tarifs, appliqués à partir de décembre, sont à l’étude. Le projet pourra évoluer et prendre plus d’importance s’il répond bien à la demande.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

3 commentaires

Réagir à cet article

Vos commentaires