CULTURE

•  Fournier Julie • Mercredi 26 mars 2014 à 9h14

Le festival des scénaristes : un festival pluridisciplinaire

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

S’il en est à sa 17e édition, le festival international des scénaristes a posé ses bagages à Valence il y a seulement 3 ans. Et l’accueil et les retours sont tellement bons que la créatrice et aujourd’hui déléguée générale du festival Isabelle Massot revient chaque année avec un grand bonheur.

Mais le festival des scénaristes c’est quoi ? Tout simplement le seul festival en France dédié à l’écriture de l’image qui réunit professionnels et grand public. Un festival qui a trois objectifs : valoriser le travail des scénaristes, peu reconnus en France, faire émerger de nouveaux talents, et éduquer le grand public à l’écriture de l’image. En terme de talents émergents, l’intérêt du festival n’est plus à prouver puisque plus de 50 scénaristes ont été découverts sur ce festival et depuis 1998, 36 scénarios présentés sur le festival des scénaristes ont été tournés.

Quant à l’ouverture au grand public, si elle est plus grande d’année en année, le festival a pris un véritable tournant l’an dernier avec près de 6 000 spectateurs, soit une augmentation de 42 % par rapport à l’année précédente : « En partie grâce au chapiteau installé près de la fontaine qui fut un lieu emblématique où ont aimé se rencontrer professionnels, amateurs et public. Ça a apporté quelque chose de différent. » explique Isabelle Massot.


Une 17e édition au féminin


Aussi pour cette 17e édition à venir, trois axes ont été définis : renforcer le partage des pratiques entre professionnels, amateurs et public ; animer le chapiteau avec l’intervention des invités ; et enfin donner une tonalité féminine au festival à l’heure où l’on parle d’une meilleure parité dans les métiers des arts et de la culture. D’ailleurs le Grand jury sera cette année exclusivement féminin, composé de professionnelles exerçants différents métiers du cinéma (scénariste, réalisatrice, productrice, compositrice, distributrice) et présidé par Agnès de Sacy, grande scénariste du cinéma.

Outre les femmes, l’Italie sera à l’honneur, la France ayant signé l’année dernière la création d’un Fonds d’aide au développement de la coproduction d’œuvres cinématographiques franco-italiennes.


Découvrir le cinéma autrement


Côté programme, le festival se partage entre les rendez-vous pro et notamment son traditionnel marathon de l’écriture du court métrage en 48 heures, et les rencontres ouvertes à tous pour « découvrir le cinéma autrement ». Avec pour commencer des projections avec trois avant premières, mais aussi des “leçons de scénarios” notamment sur le film « Son épouse » co-écrit par Agnès de Sacy, qui permettra de comprendre le cheminement du scénario au film, une master class sur la série télévisée « Ainsi soient-ils », et des rencontres avec de grands scénaristes.

Mais le festival des scénaristes c’est aussi beaucoup de convivialité que l’on retrouvera tous les soirs à partir de 17 h sous le chapiteau désormais appelé Pop’up cabaret. Rencontres, jeux d’écriture, concerts, spectacles…il se passera toujours quelque chose sous ce chapiteau propice aux échanges conviviaux. Sans oublier un jeu de piste, des parcours nocturnes, des ateliers récréatifs, des séances de dédicaces, et l’atelier « Tout est langage » dédié aux scolaires qui seront cette année 670 a participé (écoliers, collégiens, lycéens), soit près de 200 de plus que l’an dernier. Bref une programmation très riche dont le détail est à découvrir sur le site www.festival-scenaristes.com

Si le festival des scénaristes aime Valence, Valence a de quoi l’aimer en retour puisque l’an dernier l’évènement, qui a accueilli 600 professionnels et 6 000 spectateurs, a représenté 1 139 nuitées et 132 000 € dépensés sur le territoire.

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article