ÉGLISES

•  PRAT Estelle • Dimanche 13 avril 2014 à 9h00

Un berger pour l’Église de la Drôme

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

Les cloches de la cathédrale de Valence ont sonné à toutes volées ce vendredi 4 avril à midi pour annoncer la nouvelle tant attendue depuis six mois : le diocèse de Valence a un nouvel évêque ! Et ce n’est pas tout à fait un inconnu, puisqu’il s’agit du Père Pierre-Yves Michel, actuel vicaire général du diocèse voisin de Lyon. À 54 ans, il vient d’être nommé par le pape François pour devenir le 92e évêque de Valence. Ce vendredi 4 avril, il est venu se présenter au collège des consulteurs réunis à l’évêché de Valence. Ce prêtre qui a été délégué épiscopal pour la catéchèse sur son diocèse de Lyon a beaucoup travaillé avec les responsables de la catéchèse du diocèse de Valence. « J’ai noué de solides amitiés dans la Drôme » indique-t-il tout en confiant « avoir beaucoup à découvrir dans cette terre de la Drôme qui a une tradition différente de Lyon, malgré la vallée du Rhône commune ». Et pour cette découverte des Drômois, il compte suivre la recommandation du Pape François qui invite les évêques à ne pas être des évêques « d’aéroports » mais à avoir « l’odeur de leurs brebis ». « Je suis à l’écoute des Drômois » indique-t-il en se disant attentifs prêts à rencontrer les autres confessions chrétiennes, les autres religions, les élus… Curé de Saint-Priest de 2003 à 2007, il a beaucoup travaillé avec les évangéliques et les musulmans. « Les chrétiens essaient d’être avec les autres confessions des artisans de paix. On a tellement à partager et à être témoins ensemble pour notre société » estime-t-il.


Un évêque devant, parfois au milieu et parfois derrière


C’est le 6 mars dernier, jour anniversaire de son baptême, que le nonce apostolique Mgr Luigi Ventura (représentant du pape en France) l’a fait monter à Paris pour lui annoncer qu’il avait été choisi pour devenir évêque de Valence. « Je suis heureux que ce soit le pape François qui m’appelle à être successeur de Pierre » confie-t-il, « Le pape a donné un ordre de mission en disant qu’il fallait être évêque parfois devant pour indiquer la route et soutenir l’espérance du peuple, d’autres fois au milieu dans une proximité simple et miséricordieuse, et, en certaines circonstances derrière le peuple, pour aider ceux qui sont restés en arrière. Je veux être attentif à ceux-là aussi ». Avec un frère handicapé, le Père Michel se dit particulièrement attentif aux personnes porteuses de handicap : « Mon frère nous posait toujours la question « Est-ce que tu m’aimes ?  ». Cela résonne pour moi avec la question de Jésus à Pierre : « Pierre, m’aimes-tu ?  ».


Sa devise : « Viens dehors !  »


Pierre-Yves Michel sera ordonné évêque de Valence le jeudi de l’Ascension, 29 mai (voir encadré). Il a choisi pour devise la parole de Jésus à Lazare : « Viens dehors !  ». « C’est le message que j’entends du Seigneur : Viens dehors, viens à la vie ! C’est un appel à la vie, à la résurrection pour sortir de nos enfermements, de nos peurs » explique-t-il, « C’est un appel aussi à la mission. Le pape François emploie beaucoup le verbe « sortir » : sortir de nos ronrons pour pas que notre Église soit une Église avec des bandelettes. Il ne s’agit pas de sortir comme des conquérants, mais comme des serviteurs, des témoins ».

Jusqu’au 29 mai, le Père Michel va effectuer des rencontres discrètes dans le diocèse. Il sera néanmoins le jeudi saint à 10 h à la cathédrale pour la messe chrismale. Il donne rendez-vous à tous les Drômois le 8 mai à Ars pour le pèlerinage provincial et en attendant il demande à tous de prier pour lui pour la mission qui lui est confiée.


Estelle Prat




Son parcours

Né à Roanne le 17 février 1960, ce fils aîné de notaire n’a pas suivi la voie toute tracée pour prendre la succession de son père. « J’ai fait des études de droit jusqu’au moment où le Seigneur m’a fait signe !  » confie-t-il. Il passera trois années au séminaire de Paray-le-Monial avant de suivre quatre années d’études à la faculté catholique de Lyon. Il est ordonné en 1991 et envoyé en paroisse à St-Joseph-des-Brotteaux (Lyon 3e).

Son évêque l’envoie ensuite à Paris se former à la catéchèse et devient délégué épiscopal pour la catéchèse et le catéchuménat. « J’ai travaillé sur la transmission de la foi. Dieu ouvre les portes de la foi de manière qui souvent nous surprennent, nous pasteurs » constate-il, « J’ai été fortifié par la proximité avec Mgr Louis-Marie Billé, qui a été archevêque de Lyon, et qui avait cette question : Comment devient-on chrétien dans la société d’aujourd’hui ?  »

Il exerce ensuite son ministère à Ste-Foy-lès-Lyon et dans Lyon 3e. En 2003, il est nommé curé de Saint-Priest. En 2007, Mgr Barbarin l’appelle pour être son vicaire général chargé de la coordination et de la cohésion dans le diocèse de Lyon. Il exercera ce ministère jusqu’en 2014.

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Pierre-Yves Michel sera ordonné évêque de Valence le jeudi de l’Ascension 29 mai après-midi, sûrement au parc des expositions de Valence. La cérémonie sera présidée par Mgr Philippe Barbarin, archevêque métropolitain, assisté de Mgr Jean-Christophe Lagleize et de Mgr Jean-Paul Vesco, évêque d’Oran en Algérie, à cause du lien particulier entre Aiguebelle et Tibbhérine.

Réagissez

Réagir à cet article