ÉGLISES

•  PRAT Estelle • Dimanche 31 août 2014 à 9h06

Rendez-vous les 7 et 8 septembre à Fresneau

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

Comme chaque année, les pèlerins drômois ont rendez-vous au sanctuaire de Fresneau les dimanche 7 et lundi 8 septembre pour fêter la nativité de la vierge Marie. Situé sur la commune de Marsanne, le vallon ombragé de Fresneau attire depuis des siècles les pèlerins vouant un culte à Marie. La légende raconte qu’au VIe siècle, une jeune fille aveugle aurait été guérie par l’eau de la fontaine miraculeuse qui coule à cet endroit. Depuis, une chapelle dédiée à la Vierge a été construite, puis au XIXe siècle un second sanctuaire, plus grand, a été bâti à côté. Chaque année, près de 300 pèlerins participent au pèlerinage du 8 septembre en présence de l’évêque de Valence. Cette année, le programme sera le même dimanche et lundi : confessions à partir de 9 h, messe en plein air à 10 h 30 avec l’évêque, repas tiré du sac ou réservé (au 04 75 90 32 50) et procession à 15 h.


La maison St-Joseph accueille les groupes


Mais Fresneau continue à vivre au-delà du 8 septembre. La maison Saint-Joseph, sur le site, accueille les groupes et les retraitants. Autrefois maison de repos, cette bâtisse, propriété du diocèse, a à sa tête depuis 2006 une directrice laïque, Laurence Anguila. Depuis le départ des religieuses de la Charité de Marie et Jésus en 2009, le diocèse avait souhaité qu’une communauté religieuse puisse animer le lieu. Finalement, ce sont les sœurs de Saint-Ursule, basées à Valence, qui viennent durant l’année animer plusieurs journées et retraites dans le lieu. Cet été, elles ont proposé quatre jours de retraite avec au programme silence, prière, partage et accompagnement personnalisé. Une sœur franciscaine de Lyon, Sr Bernadette Maréchal, anime aussi des sessions de communication non violente, la prochaine aura lieu du 5 au 7 décembre.


D’importants travaux


Outre les groupes religieux, la maison accueille aussi des groupes non confessionnels qui viennent profiter de la quiétude des lieux : marcheurs, ateliers d’écriture, de yoga… Le week-end dernier se tenait un atelier « clown thérapie ». D’importants travaux de réhabilitation ont été menés jusqu’en 2012 : mises aux normes de sécurité, réfection de l’électricité, isolation thermique, création de sanitaires et de salles de réunion. Aujourd’hui, la maison peut accueillir 83 personnes, compte 37 chambres, 9 salles de travail, une salle de repos, une bibliothèque.


Estelle Prat


Le sanctuaire de Fresneau est ouvert toute l’année et une messe est dite tous les dimanches à 17 h 30. La maison Saint-Joseph est fermée du 15 décembre à fin février. Le recteur est le Père Michel Bravais.

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article