ÉGLISES

•  OLLIER Claude • Mercredi 3 septembre 2014 à 9h27

Le projet diocésain se poursuit

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

La fin du mois d’août annonce le retour proche sur les bancs de l’école pour les élèves du département. L’enseignement catholique comptera environ 17 000 élèves, soit des effectifs relativement stables par rapport à l’année précédente.

Deux classes sont ouvertes dans le premier degré : à l’école Saint-Félix de Valence et à l’école Les Maristes de Bourg-de-Péage. Quant aux collèges, ils comptent trois ouvertures : Les Maristes à Bourg-de-Péage, Les Goélands à Saint-Rambert-d’Albon, et Sainte-Anne à Valence.

La préoccupation de l’année scolaire concerne les rythmes scolaires. « En ce qui concerne l’enseignement catholique, nous ne mettons pas en place la semaine de quatre jours et demi. Nous n’y sommes pas obligés. En revanche, nous travaillons autour de la question du rythme et notamment sur la journée scolaire de l’élève. Ce travail a commencé l’année dernière avec Nicole Delvolvé, formatrice en ergonomie scolaire. Des équipes de travail ont été faites, avec l’ensemble des directeurs » explique Régis Tournus, directeur diocésain. Cette année, des équipes seront formées avec les enseignants qui le souhaitent. Dans les réflexions, la question d’un aménagement de la pause méridienne est traitée mais aussi l’alternance entre les différentes séquences.


Synode


Autre point fort de l’année, la démarche de projet diocésain. L’année 2013-2014 était une année de préparation de cette démarche. Durant l’année 2014-2015, un travail en établissement à partir du questionnement établit par le comité de pilotage sera fait. Il s’agit d’un projet de réflexion des établissements, de manière à enrichir la décision collective. « C’est un projet issu de la réflexion de tous », note Régis Tournus. Tous les établissements étant en effet associés à la démarche de Synode. Le Synode étant le moyen que se donne l’évêque pour prévoir et lancer la mission de l’église diocésaine dont il a la charge. Une réflexion sera lancée dès la rentrée sur la mise en place de structures spécialisées, suite au constat de réel besoin dans ce domaine. L’année 2014-2015 marque la mise en place des nouvelles structures, d’un nouveau comité diocésain de l’enseignement catholique. De nouvelles modalités de participation sont établies. Il y aura une plus grande implication de l’évêque, et donc une plus grande proximité.


Des travaux


L’été sonne souvent l’heure des travaux au sein des établissements scolaires : un espace de motricité a notamment été construit à l’école Sainte-Marie de Dieulefit, le projet d’extension du collège Sainte-Anne et du lycée La Providence a été poursuivi et le démarrage des nouveaux locaux du Lycée agricole de Saint-Paul-Trois-Châteaux est lancé. « Les vacances sont l’occasion de petits travaux avec les parents. Des journées de travaux sont organisées. Cela contribue à créer du lien entre école et famille », confie le directeur diocésain. Les élèves feront leur rentrée entre le 1er et le 2 septembre. Seul l’école Saint-Appolinaire de Valence a fait sa rentrée lundi, cela pour alléger la journée de l’élève. Elle ne suit pas tout à fait le calendrier scolaire. Les élèves auront en effet classe deux jours lors des vacances de Toussaint, deux jours lors des vacances de février, deux jours lors des vacances d’avril et deux jours de plus en juillet. Durant l’année, des périodes avec des journées de 6 heures et des périodes avec des journées de 5 h 30 s’alterneront. La célébration de rentrée de l’enseignement catholique ouvrira l’année. Elle aura lieu vendredi 26 septembre en l’église Saint-Jean à Valence et sera présidée par l’évêque, Mgr Pierre Yves Michel.


Virginie Bancel

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article