ÉCONOMIE

•  LEHEMBRE Cyril • Vendredi 26 septembre 2014 à 9h41

Plus de guichetier à la gare début octobre

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

La gare de Loriol paraîtra bien vide à beaucoup d’usagers dès la première semaine du mois d’octobre. La direction régionale de la SNCF a annoncé la fermeture du guichet de la station drômoise. En un mot, les voyageurs qui prenaient le train vers le Nord ou le Sud de la vallée du Rhône ou vers Gap, via Crest, par le TER devront s’acquitter de leur titre de transport par Internet ou tout autre moyen que le contact humain. Une situation que dénonce ardemment les représentants locaux d’Europe écologie les Verts et en particulier Josiane Gonnot représentante d’EELV val de Drôme. « Les gens sont désormais livrés à eux-mêmes », déplore-t-elle. « La gare de Loriol n’est sans doute pas la plus importante station de la vallée, mais c’est tout de même un nœud de communications. Surtout, cela démontre une désertification des services publics que l’on constate un peu partout dans des zones dites secondaires. On a besoin d’une présence humaine dans des gares comme celles-ci et en particulier à Loriol où on ne peut qu’être désolés de constater qu’il y a eu des problèmes de sécurité avec plusieurs morts par accident ces dernières années ». La porte-parole des écologistes du secteur poursuit par ailleurs en demandant instamment à la SNCF de maintenir du personnel et un guichet à Loriol. Comme l’ensemble de ses collègues, en matière de déplacements, elle se fait l’avocate de l’utilisation du rail, plutôt que de la voiture individuelle trop polluante selon elle. « Nous sommes choqués », déclare-t-elle. « Outre le fait que cette gare vient d’être entièrement rénovée, il est incompréhensible et injustifié aujourd’hui qu’un service public de qualité, qui induit l’accueil des usagers et un acheminement dans de bonnes conditions, soit laissé de côté. Les enjeux climatiques, qui appellent à l’urgence de trouver des solutions pour réduire les gaz à effet de serre, devrait conduire l’État, la région et la SNCF, au contraire, à attirer le public, à augmenter le trafic et ainsi, au contraire, à ouvrir des gares nouvelles et des guichets dans celles-ci. Une gare sans guichet est une gare morte ».

Cyril Lehembre

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article