CULTURE

•  ZELLER Nelly • Samedi 1 novembre 2014 à 9h36

Un projet unique en France

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

Comment musiciens, danseurs, comédiens, plasticiens, avec les professionnels du secteur culturel, se mobilisent-ils sur le territoire, pour proposer aux enfants et adolescents l’éblouissement, l’émotion et l’intelligence de la rencontre avec les œuvres de l’Art vivant ?  ». C’est pour agir sur l’avenir et mettre en lumière cette vitalité que le ministère de la Culture et de la Communication, avec les artistes et les professionnels les plus investis ont décidé de placer l’année 2014-2015 sous le signe d’une « Belle saison avec l’enfance et la jeunesse ».

Avec la contribution de l’État, la Région Rhône-Alpes, le Conseil général, le CNC et Valence-Agglo comme maître d’ouvrage, pour un budget de 1,5 M €, Lux scène nationale, lieu pluridisciplinaire dirigé par Catherine Rossi-Bâtot, offrira dès le mois de décembre, un plateau scénique innovant consacré à l’association de tous les langages artistiques, un projet unique en France.

40 artisans travaillent à sa transformation depuis le 18 avril sous l’œil avisé d’un architecte du ministère de la Culture. Tous ces acteurs de la construction qu’ils soient, politiques, techniques et financiers, seront mis en lumière et en mémoire par Jean-Pierre Bos, photographe missionné par le Lux, pour ce projet artistique rêvé depuis six ans.

 

Une belle saison pour l’enfance et la jeunesse


Une visite s’imposait, vendredi 24 octobre, en présence de Didier Lauga, préfet de la Drôme et Nicolas Daragon, maire de Valence, pour apprécier l’avancement des travaux. Quelques salles consacrées à l’image sont déjà opérationnelles ainsi que la mise en conformité pour l’accessibilité, le chauffage et la climatisation. Les travaux sont actuellement soutenus dans la grande salle, dans laquelle se profile déjà un nouveau local technique avec table de projection et mixage son et lumière, réalisée avec les fonds propres du Lux, 250 places en « gradinage », une passerelle pour aller de l’arrière scène à la régie et un grand écran, une véritable transformation pour le spectacle vivant.

Danse, arts numériques, magie et ciné-concerts, expositions et films, se déploieront dès le mois de décembre… Le plaisir et la curiosité seront au rendez-vous. « Des propositions artistiques assez rares à travers des rendez-vous complices composés par la Comédie de Valence, le Train-Théâtre, la Ligue de l’enseignement et le théâtre de la Ville. C’est une chance pour la Région Rhône-Alpes » a souligné Catherine Rossi-Batôt.

Dès maintenant, on peut savourer quelques grands moments de l’histoire du cinéma. Un hommage à François Truffaut permettra de voir ou revoir : « le dernier métro », « les 400 coups » ou « l’enfant sauvage ».


Nelly Zeller (CLP)


Le Lux compte 60 000 entrées par an avec une progression de plus de 30 % en 4 ans et une programmation qui accueille tous les publics. Spectacles, cinéma, retransmissions de ballet, expositions, conférences et ateliers sont mentionnés dans une superbe brochure ou consultables sur www.lux-valence.com

Contact : Lux scène nationale de Valence, 36 Bd Général de Gaulle, Tel : 04 75 82 44 15. Réservation par email : reservation@lux-valence.com

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article