ÉCONOMIE

•  LEHEMBRE Cyril • Vendredi 7 novembre 2014 à 9h33

L’Europe, cette méconnue pourtant si proche…

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

Plus de 364 millions €. C’est l’enveloppe globale, qui sera désormais gérée par la seule Région Rhône-Alpes et qui est allouée par le Fonds européen de développement régional (Feder). Un budget en hausse* de près de 20 millions, à la seule fin d’aider les territoires dans leur croissance. Côté Fonds européen agricole de développement régional (Feader), l’enveloppe a également fortement augmenté entre deux programmes, passant de 675 millions à plus d’un milliard, ce qui pourrait bénéficier à des départements fortement ruraux comme la Drôme et l’Ardèche. Ainsi l’Union des 28 a-t-elle lancé la programmation 2014-2020. Des actions publiques, des initiatives privées ou émanant d’associations peuvent ainsi recevoir ses subsides, via le Conseil régional. « Le pôle écotox a reçu son soutien, de même que Drôme Ardèche numérique pour ne citer qu’eux », souligne la Valentinoise Michèle Rivasi députée européenne. « Mais telle ou telle association qui a un projet innovant peut aussi être aidée. Ou telle entreprise. Je pense par exemple à Mac Phy énergie à La Motte-Fanjas près de Saint-Jean-en-Royans, qui a pu prendre un essor considérable, grâce, notamment aux deux millions qui lui ont été alloués. Il y a plein d’autres exemples. Le problème, c’est la lisibilité de l’Europe ». Méconnue, elle intervient pourtant au cœur même des territoires locaux. C’est pour éclairer les collectivités territoriales, les entrepreneurs, les responsables associatifs, et le grand public en général, sur les accompagnements financiers possibles qu’a été fondé il y a deux ans le Clesra (Club Europe Sud Rhône-Alpes) par Michèle Rivasi et la chambre de commerce et d’industrie de la Drôme, présidée par Joël Roques.

Ce club a ainsi repris l’organisation des « Open Days » (« Journées ouvertes »), sorte de véritable forum de découverte ou (re) découverte des programmes de financements européens. Après le succès des crus 2011, 2012 et 2013 de ces « Open Days », « l’Europe dans votre région », qui ont attiré plus de 300 acteurs du territoire, la quatrième édition se déroule vendredi 28 novembre de 9 h à 17 h, à l’Institut de l’innovation en environnement et économie durables (Ineed) de Rovaltain, près de la gare TGV. La matinée sera consacrée à une présentation des fonds européens de développement économique et territorial, avec les interventions de Bernard Soulage, vice-président à la Région en charge de l’Europe et le Drômois Michel Grégoire, vice-président à la Région en charge de l’agriculture et du développement rural. Aurélie Bougel, responsable du service pilotage et programmation de la Région pour les programmes européens proposera son éclairage, de même que Stéphanie Filipputi et Didier Roche, responsables des espaces Rhône-Alpes Drôme-Ardèche qui seront en 2015 les vitrines locales de l’Europe. L’après-midi sera consacrée à des travaux en ateliers avec divers témoignages de porteurs projets aboutis grâce aux fonds européens.

« 2013 a été une année de transition, puisqu’elle correspondait à la fin d’un programme de 7 années, et donc les financements ont été en baisse, mais à partir de maintenant, les compteurs sont remis à zéro et c’est le moment de déposer des dossiers », conclut Michèle Rivasi.

Cyril Lehembre

* Seul le fonds social européen (FSE) est toutefois en baisse de 45 millions, passant ainsi à 321 millions

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article