ÉGLISES

•  PRAT Estelle • Dimanche 7 décembre 2014 à 9h38

Les crèches, annonces de Noël

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

En ce temps de l’Avent, de nombreuses églises de la Drôme ouvrent leurs portes pour présenter des crèches aussi diverses que les communautés qui composent l’Église catholique. Dans l’église de Dieulefit, en Drôme provençale, une équipe d’une douzaine de bénévoles réalise depuis 26 ans « un chemin de crèche ». « Il y a plus de 26 ans, le curé de l’époque est venu trouver l’équipe du comité des fêtes pour nous demander de faire sa crèche. Ça a été une belle rencontre ! On a dit OK, on fait la crèche mais à notre façon » relate Jeannot Tortel. Après la classique crèche provençale la première année, cette équipe de passionnés a choisi de faire naître Jésus partout dans le monde : en Chine, en Russie, au pôle Nord, au Taj Mahal, dans les mines, à Lourdes… « En 2000, j’ai fait le chemin de Compostelle. Suite à cela, le Père Juventon a décidé qu’on ferait désormais un chemin de crèche !  ». La crèche part désormais du fond de l’église Saint-Roch et parcourt tout le côté droit pour atteindre au bout de 24 mètres la chapelle droite. Les gens sont ainsi en chemin pour se diriger vers la crèche, vers l’étoile.

Et cette année, c’est l’archange Michel qui nous mène vers l’étoile. Le thème 2014 est en effet le mont Saint-Michel, un mont Saint-Michel placé en hauteur grâce à 160 palettes qui servent de soubassement. Le chemin de cette année commence par un clin d’œil aux Pères Prémontrés qui ont quitté Bonlieu-sur-Roubion cette année et qui ont leur maison mère en Normandie. Il y a aussi les pommiers de Normandie, la confection du cidre, les processions bretonnes, le ramassage des coquillages et des algues, la mer et les phares… et toujours le potier de Dieulefit ! Tout le chemin est jalonné de phrases d’évangile. 110 santons et autant d’animaux font partie du décor auquel a été ajouté cette année 2 tonnes de sable. « Tout le Mont Saint-Michel a été construit en carton. Pour cela, François a commencé la fabrication au mois d’août ». Dans cette équipe bien soudée, chacun a un rôle : certains sont à la peinture, d’autres à la manutention, à l’éclairage ou aux finitions. Sonia s’occupe de fabriquer les habits des santons d’une année sur l’autre. Il faut un mois de montage pour que la crèche soit livrée le premier dimanche de l’Avent. « On fait tout ce travail par amour en offrant une nouvelle crèche chaque année. Les crèches représentent la vie » confie Jeannot.


Estelle Prat


L’église Saint-Roch de Dieulefit est ouverte tous les jours de 9 h à 19 h. La crèche sera visible jusqu’au 2 février, date de la Chandeleur.

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Au pied du Vercors dans le petit village de Ourches, Chantal Ficty réalise depuis sept ans une crèche provençale. Aidée de Catherine, Marguerite et Claude, elle a disposé dans l’ancienne cure un véritable village provençal sur 50 m2 avec 1300 santons. Le thème retenu cette année est « l’eau » de la Camargue à Ourches. Dans l’église voisine, elle a disposé une représentation de la Nativité avec d’autres santons dans un style plus dépouillé. Ouverture le samedi et le dimanche de 14 h à 18 h, le mercredi de 14 h à 18 h et pendant les vacances scolaires tous les jours de 14 h à 18 h. Visite gratuite.

Réagissez

Réagir à cet article