SOCIÉTÉ

• Vendredi 17 avril 2015 à 15h01

Sytrad : les élus gardent la main sur leur budget

Certains élus ne savent pas comment ils vont expliquer ce vote à leurs administrés...

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Certains élus ne savent pas comment ils vont expliquer ce vote à leurs administrés...

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le président Serge Blache, tendu en attendant le verdict.

Mardi soir, c’était un peu le comité syndical de la dernière chance pour le président du Sytrad Serge Blache qui avait reconvoqué en urgence les élus drômois et ardéchois siégeant au syndicat de traitement des déchets pour voter une nouvelle fois le budget primitif 2015.


Car le 1 er avril dernier, une majorité de ces élus a voté contre et une grande majorité s’est abstenue sur la grille tarifaire qui leur était proposée, présentant une augmentation de 7,89 % de la participation des intercommunalités adhérentes. Une augmentation qui bien évidemment va se répercuter sur la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, la fameuse TEOM, et donc sur les administrés. Et ça les maires et les conseillers municipaux, notamment les nouveaux élus de 2014 qui ont promis dans leur campagne ne pas augmenter les impôts, le vivent mal. D’autant que cette augmentation est due à une gestion des années antérieures plusieurs fois remise en question…

Au soir du 1 er avril, Serge Blache qui n’a pu faire voter le budget primitif, ce dernier devant être à l’équilibre ce qui est impossible sans cette augmentation des tarifs de 8 %, s’était donc résolu à saisir le préfet qui devait alors désigner la chambre régionale des comptes pour examiner le budget. « Pourquoi ce changement et cette nouvelle convocation aujourd’hui ? » demande légitimement un élu mardi soir. « Car suite à nos échanges avec le préfet, celui-ci nous a fait comprendre qu’il serait préférable que nous gardions la main sur ce budget » répond Geneviève Girard, vice-présidente chargée des finances, « car si c’est la cour régionale des comptes qui vote le budget, le risque est que l’augmentation soit supérieure encore à celle que nous vous proposons. »



Une augmentation adoptée pour 4 voix


Une fois ces quelques explications données, la grille tarifaire, identique en tout point à celle proposée le 1 er avril, a donc été soumise au vote, demandé à bulletin secret par le président. Certains élus ont toutefois tenu à faire part de quelques remarques. Le vice-président Claude Aurias, qui s’était abstenu le 1 er avril, appelle cette fois-ci les élus « à faire face à leurs responsabilités et à garder la main sur ce budget ». D’autres seront moins conciliants, à l’image de M. Julien qui annonce qu’il revotera contre cette proposition, estimant que « cette augmentation est l’arbre qui cache la forêt. Pour moi il y a une opacité des comptes, et ce qui se passe ici on aurait pas le droit de le faire sur nos communes ! »

Geneviève Girard lui répondra que la commission des finances a essayé de proposer un budget qui soit le plus sincère possible, « avec la volonté de lisser dans le temps les effets d’une gestion incertaine, avec laquelle nous ne sommes pas tous d’accord mais sur laquelle nous ne reviendrons pas aujourd’hui. Au départ nous étions sur une augmentation de l’ordre de 30 %, aujourd’hui nous vous proposons 7,89 % avec un étalement de certaines dépenses dans le temps. »

D’autres interventions sur le futur et l’augmentation exponentielle de + 100 % de la participation des intercommunalités depuis 2005 ont conclu les débats.

Place au vote de la grille tarifaire donc et à un moment pour le moins intense à la lecture des bulletins, sous les yeux d’un Serge Blache que l’on sent inquiet. Mais finalement le oui l’emportera avec 22 voix, contre 18 pour le non (et 14 abstentions). Les élus du Sytrad ont donc visiblement préféré garder la main sur leur budget, voté dans la foulée par 24 voix pour (et 18 contre). Serge Blache peut se détendre mais il reste toutefois des mécontents, certains ne s’éternisant pas en fin de séance, et lâchant un « il nous a encore baladés ! » . Ambiance…



Julie Fournier



VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article