SOCIÉTÉ

• Jeudi 18 juin 2015 à 9h41

Aurélien Esprit, élu à la tête de Drôme Aménagement Habitat

Le 2 juin, les administrateurs ont élu, à l’unanimité, Aurélien Esprit à la tête de Drôme Aménagement Habitat.


Homme de projets, ayant les pieds sur terre, Aurélien Esprit souhaite être un président efficace et impliqué malgré ses responsabilités professionnelles. Lors de son discours d’intronisation, celui-ci a tenu à préciser : « Je suis fier d’être élu à la présidence de cet organisme important. Je ne suis pas là pour tout changer mais pour impulser une nouvelle dynamique dans la manière de concevoir le logement social à l’avenir ». Il a ensuite décliné les grandes orientations de la politique future de l’organisme et la manière dont il souhaitait y parvenir. Dans les mois qui viennent, il va rencontrer l’ensemble des directeurs de service, se rendre sur le terrain « pour visiter les chantiers, voir ce que l’on construit, rencontrer les différentes parties prenantes habituées à travailler avec DAH » afin de se forger une opinion sur le fonctionnement actuel. Le nouveau président entend ainsi imprimer son style et marquer sa différence à travers les contours des axes futurs de DAH qu’il soumettra au conseil d’administration pour débat et discussion. Parmi ces axes : réduire le rythme de constructions de nouveaux logements sociaux tout en préservant la capacité d’investissement ; orienter le budget de l’organisme vers la réhabilitation avant de vouloir construire du neuf (un arbitrage issu de ses rencontres de terrain avec des locataires) ; placer le logement des jeunes au cœur du débat ; et initier la réflexion sur la manière de travailler conjointement avec les autres organismes. Pour Aurélien Esprit, le contenu de stratégie politique renouvelée s’affinera au fil des mois et, de ses rencontres de terrain et il n’oubliera pas les messages que lui ont envoyés les électeurs lors des élections départementales.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

C’est en 2007, à l’occasion de la campagne présidentielle qu’Aurélien Esprit s’intéresse de près à la politique. En novembre 2013, il accepte de rejoindre la liste de Marlène Mourier lors de sa candidature aux élections municipales de Bourg-lès-Valence et devient en mars 2014, adjoint au maire. Un an plus tard, c’est au tour de Patrick Labaune, actuel président du Conseil départemental, de le solliciter pour être candidat aux élections départementales. Deux personnes qu’Aurélien Esprit qualifie volontiers de « parents en politique ». Parallèlement, il mène une vie professionnelle tambour battant. Après des études en gestion et management à Grenoble, il reprend à 19 ans l’exploitation agricole de son grand-père, basée à Pont-de-l’Isère.

Réagissez

Réagir à cet article