SOCIÉTÉ

• Dimanche 17 janvier 2016 à 9h24

Éric Spitz, nouveau préfet de la Drôme

Le nouveau préfet éric Spitz arrive tout droit de Guyanne.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le nouveau préfet éric Spitz arrive tout droit de Guyanne.

Aimer pour comprendre, comprendre pour agir » . Cette citation de l’homme politique guyanais Félix Eboué, l’Alsacien Éric Spitz se l’est appropriée durant sa carrière. Le nouveau représentant de l’État dans la Drôme l’a faite sienne en particulier au cours des années 2013-2015 durant lesquelles il a exercé en tant que préfet de la Région Guyane. « Aimer pour comprendre, c’est parce que j’ai toujours souhaité être à l’écoute et à la rencontre des gens, sur le terrain » , affirme le nouvel arrivant, installé officiellement lundi 11 janvier. « Comprendre pour agir, c’est parce que je crois qu’il y a toujours une solution et en tout cas, je demanderai à mes services de tout faire pour trouver les solutions » .


Au cours de son expérience de haut fonctionnaire d’État, cet homme de 52 ans a cumulé les responsabilités sur des régions et des départements très divers, jusque dans les départements et territoires d’Outre-Mer : directeur de cabinet du préfet de Maine-et-Loire et de Nouvelle-Calédonie, secrétaire général de la préfecture de Haute-Corse, d’Eure-et-Loir, secrétaire général du Haut-Commissariat de Polynésie française, secrétaire général pour les affaires régionales auprès du préfet de Région Midi-Pyrénées, secrétaire général de la préfecture de Seine-Saint-Denis, etc.

Sur la Drôme, il se fait fort « de labourer le terrain » pour prendre la mesure des enjeux du département, jouant avant tout la carte de la modestie : « Je n’aurai pas l’audace de vous dire ce que je vais faire, mais il me semble tout de même qu’il y a deux axes prioritaires, la sécurité et le développement du territoire. Je ne connais pas la Drôme, comme aucun des lieux où j’ai été nommé dans ma carrière. Cela me donne un plus, je viens sans préjugés » .

Humble, mais efficace aussi, Éric Spitz donne déjà rendez-vous au printemps prochain. D’ici deux ou trois mois de terrain, il a promis qu’il tracerait bilan et prospective. Assurément, le nouveau préfet se situe déjà dans l’action.



Cyril Lehembre

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Le nouveau préfet de la Drôme a pris ses fonctions ce lundi et a déposé une gerbe au monument aux morts de Valence. Il a ensuite reçu dans le grand salon de la préfecture, les autorités civiles et militaires ainsi que les représentants des associations patriotiques.

Réagissez

Réagir à cet article