SOCIÉTÉ

• Lundi 18 janvier 2016 à 9h24

Deux nouveaux magistrats au tribunal de grande instance

Jean-Claude Oderzon rentre au parquet de Valence, Isabelle Bloch au siège du tribunal.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Jean-Claude Oderzon rentre au parquet de Valence, Isabelle Bloch au siège du tribunal.

L’année judiciaire de la Drôme vient d’être officiellement ouverte. Lundi 11 janvier s’est tenue l’audience solennelle de rentrée du tribunal de grande instance de Valence. L’occasion d’installer deux nouveaux magistrats, l’un au siège, l’autre parquet.


Au siège, le poste de juge d’application des peines était attendu. Avec la création du nouveau centre pénitentiaire de Valence, dont la capacité d’accueil est plus importante que celle de la maison d’arrêt, deux « JAP » ne suffisent plus. Le centre se remplissant progressivement, le ministère a dégagé un poste supplémentaire sur la Drôme. Isabelle Bloch, qui arrive de Lyon, vient d’être nommée vice-présidente en charge de l’application des peines. Polyvalente, elle a notamment une expérience de juge des enfants.

Au parquet, c’est un retour qui s’opère avec la nomination d’un nouveau vice-procureur. Jean-Claude Oderzo, aujourd’hui âgé de 47 ans, avait déjà été substitut du procureur à Valence, avant d’avoir occupé le poste de vice-procureur à la cour d’appel de Grenoble. Mais son parcours professionnel est marqué d’un gros changement : s’il a effectué dix années à la magistrature (toujours au parquet), il a d’abord été enseignant durant dix ans à la faculté de droit et de sciences politiques d’Aix-en-Provence, ayant présenté une thèse sur le « pouvoir de la sanction » .

Si les deux nouvelles arrivées complètent les effectifs valentinois, le président du Tribunal de grande instance Thierry Gherra déplore que les moyens humains restent sous-dimensionnés par rapport à l’ampleur de la tâche. Insistant sur l’attente des concitoyens qui veulent un rendu judiciaire rapide, il a déclaré que « la célérité fait partie de la qualité » . « L’activité du TGI a encore augmenté en 2015 de 7 %. 6 934 affaires nouvelles ont été traitées. Ce ne sont pas toutes des affaires médiatiques : des divorces, des litiges familiaux, des problèmes liés au droit du travail, etc. Mais ce sont des situations du quotidien » . Côté parquet, le constat est presque le même : la délinquance augmente de 2 % (sur 11 mois de janvier à novembre), tandis que le taux de réponse pénale s’améliore passant de 92 à 96 %. « Le parquet ne maîtrise pas toute la délinquance » , a averti le procureur Alex Perrin. « Mais il tente d’y répondre au mieux dans une société plus violente et marquée par l’économie souterraine » , déplorant là aussi que le départ de l’ancien procureur adjoint Gilbert Emery n’a toujours pas été compensé. Une possible arrivée en septembre 2016 ? L’avenir le dira.



Cyril Lehembre


Jean-Claude Oderzon rentre au parquet de Valence, Isabelle Bloch au siège du tribunal.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article