SOCIÉTÉ

• Vendredi 22 janvier 2016 à 10h07

Logement social : les nouvelles orientations de DAH

Élu il y a un peu plus de 6 mois à la présidence de Drôme Aménagement Habitat (DAH), premier bailleur social du département, Aurélien Esprit entend apporter un souffle nouveau sur la politique du logement social dans la Drôme. De nouvelles orientations stratégiques ont été définies pour 2016 et c’est autour de trois valeurs que le jeune président veut mener son action : pragmatisme, concertation et humilité.


Un pragmatisme qui se concrétise par une diminution de la construction de logements neufs au profit de la réhabilitation : « Nous allons passer de 250/300 logements construits par an à 200, et de 200/250 réhabilitations à plus de 300. Un choix politique mais aussi une façon de soutenir les entreprises du BTP ». Sur le même sujet, le président de D’AH affirme d’ailleurs sa volonté d’attribuer au maximum ses marchés aux entreprises locales, et promet d’être vigilant quant aux entreprises qui afficheraient des prix anormalement bas.


Une politique forte en matière d’économie d’énergie


Par concertation, Aurélien Esprit entend s’appuyer sur les maires et leurs connaissances du terrain. Et précise que DAH poursuivra son rôle de développeur et d’aménageur du territoire en construisant aussi de nouveaux équipements tels des Ehpad, des équipements publics, des commerces, et en participant à la revitalisation des centre-bourg.

Enfin, humilité face à la précarisation des locataires de DAH : « l’ascenseur social est en panne et nos locataires, actuels et nouveaux, en sont victimes et sont dans des situations de plus en plus précaires. En 2014, 71 % de nos locataires avaient des revenus inférieurs à 60 % des plafonds (soit 800 € par mois pour une personne seule) , et seulement 30 % avaient un emploi stable ». Conscient du pouvoir d’achat limité de ses locataires, DAH entend mener une politique forte en matière d’économie d’énergie avec notamment l’équipement de tout le patrimoine de régulateurs d’eau pour que les locataires puissent mieux gérer leurs consommations.



Plus de justice sociale


Autres orientations pour le président de DAH, veiller à avoir une architecture des logements sociaux toujours plus humaniste et que les constructions soient au maximum à l’horizontale. Et comme il avait déjà annoncé peu de temps après son élection, Aurélien Esprit veut modifier les conditions d’attribution actuelles : « je veux être plus attentif à qui on loge dans notre parc social. Je veux remettre un peu de moral et de valeur dans l’attribution, plus de justice sociale, en donnant la priorité aux Drômois, aux Français et à ceux qui travaillent. Car je n’accepte pas que des gens qui se lèvent tous les matins ne puissent pas se payer un logement pendant que quelques-uns vivent tranquillement et volontairement sur les revenus sociaux. Être solidaire oui, mais assister les gens non. »

Enfin, le président souligne que le Conseil départemental va maintenir le fonds d’action foncière pour DAH et les autres bailleurs sociaux, un dispositif qui permet de financer des opérations complexes dans l’arrière-pays. Par ailleurs, le Conseil départemental va accorder une aide spécifique à D’AH de 2 M€ sur la période 2015-2020 (1,20 M€ pour l’offre locative nouvelle, 500 000 € pour la réhabilitation du parc et 300 000 € pour le développement en milieu rural et l’ingénierie publique).



Julie Fournier


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

1 commentaire

Réagir à cet article

Vos commentaires

  • Garnier Agathe

    Bonjour, je ne connais pas votre organisme mais je crois comprendre que vous avez des logements sociaux dans la Drôme. Svp pouvez m’en dire plus.
    Cordialement