SOCIÉTÉ

• Dimanche 24 janvier 2016 à 9h37

2016 sera l’année du changement et de la mutation pour les pompiers drômois

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

Le colonel Bolzinger, directeur du Sdis de la Drôme, a souhaité ses vœux, en présence de nombreux élus à l’ensemble des sapeurs pompiers professionnels et volontaires du département ainsi qu’aux membres du personnel administratif du Sdis.


Son directeur a tout d’abord souhaité la bienvenue et remercié de sa présence le nouveau préfet de la Drôme, Éric Spitz, arrivé le jour même au sein du département pour sa prise de fonction : « votre présence dès votre premier jour montre votre attachement au corps des sapeur-pompiers ».

Olivier Bolzinger a également salué le président du Sdis, Laurent Lanfray, dont ce sont les premiers vœux au cœur de sa nouvelle fonction, occupée depuis 2015. Le colonel a rappelé les événements qui ont touché la France en 2015. Des événements qui ont demandé l’appui des sapeurs pompiers et le colonel a rappelé son soutien aux sapeurs-pompiers d’Île de France. En 2015, le Sdis de la Drôme a comptabilisé 30 000 interventions soit une augmentation de 4,5 %. Pour son directeur, il est important de réfléchir aux raisons de cette augmentation mais aussi au rôle de tous les partenaires au cœur du secours à personnes ». En effet, 3/4 des interventions soit 20 000 sont en lien avec le secours à personne dont 2 000 accidents. Le Sdis investit afin d’améliorer les conditions de travail des pompiers, avec la modernisation des centres de secours et le renouvellement du matériel roulant afin que tous les moyens nécessaires soient mis à disposition des pompiers pour effectuer au mieux leurs missions ».

2 016 sera l’année où le volontariat va être regardé au plus près : « Les sapeurs pompiers volontaires constituent une force complémentaire de nos sapeur-pompiers professionnels… Nous devons nous pencher sur le problème du recrutement et de la fidélisation des pompiers volontaires car il ne faut pas qu’une sursollicitation de cette force rende fragile leur présence ». Et de rappeler que « le volontariat est une force importante au cœur des petites villes et des villages. Les centres de secours manquent de volontaires afin de répondre aux sollicitations en journée et en semaine ».



Des décisions difficiles seront prises


Pour Laurent Lanfray, 2 016 doit être l’année du bien-vivre ensemble dans le respect et la tolérance. « Vous sapeur-pompier, vous cultivez le bien-vivre ensemble ! ».

Le président a relevé l’excellent travail effectué par les 304 sapeurs-pompiers professionnels, les 78 personnels administratifs et les 2 449 sapeurs-pompiers volontaires de la Drôme. « Toute notre gratitude et notre reconnaissance vont vers vous qui permettez à l’ensemble des Drômois de vivre en toute quiétude ». Et de rappeler « Votre engagement vous honore et nous oblige ! »

Le président a rappelé qu’il doit prendre des « décisions difficiles et courageuses dans un contexte de restriction budgétaire… Il nous faut consentir des efforts supplémentaires, pour tout le monde et nous élus, nous avons commencé en réduisant nos indemnités dès notre prise de fonction de 10 % ». Pour le nouveau président du Sdis, 2 016 sera l’année du changement et de la mutation. « Je compte sur vous pour nous accompagner dans nos décisions et emmener le SDIS dans une nouvelle ère ! »

Pour sa part, le nouveau préfet a évoqué les attentats de 2015 et le terrorisme en général. « Je me joins à la population pour vous remercier vivement dans votre engagement ! 80 % d’entre vous sont des volontaires. La Drôme se distingue par une stabilité de ses effectifs de volontaires par rapport au reste de la France ! »

Le représentant de l’État a annoncé que 2 016 sera l’année des décisions que les pompiers attendent depuis longtemps. L’armement sera identique au sein de chaque centre de secours avec la présence d’un VSAV, une fois les regroupements effectués.



G. Didier (CLP)


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article