SOCIÉTÉ

• Lundi 28 mars 2016 à 9h29

Location : les pratiques toujours peu louables des agences immobilières

Attention au défaut d'affichage de certaines enseignes...

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Attention au défaut d'affichage de certaines enseignes...

Suite à une enquête réalisée en 2011, l’UFC Que Choisir avait mis en évidence les pratiques peu louables des agences immobilières en matière de location. Une enquête qui avait permis quelques avancées législatives dans la loi ALUR (Loi pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové) sortie en 2014 avec notamment des honoraires plafonnés, une liste limitative de documents exigibles, et l’obligation pour les agences de présenter deux factures différentes avec d’un côté ce qui concerne la visite, la constitution du dossier et la rédaction du bail, et de l’autre la réalisation de l’état des lieux d’entrée. « L’état des lieux d’entrée peut en effet être réalisée par un tiers, notamment un huissier, sur demande des deux parties. Et d’ailleurs souvent la prestation s’avère moins chère que par une agence » indique Bernard Lavallée, de l’UFC Que Choisir de la Drôme.


Pour s’assurer du respect de ces nouvelles règles en vigueur, l’UFC Que Choisir vient de mener une nouvelle enquête. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les agences immobilières sont loin d’être de bons élèves puisque près de 400 agences vont être mises en demeure par l’UFC Que Choisir pour défaut d’obligations.


Encore beaucoup d’efforts à faire


Dans la Drôme, 8 agences ont été visitées, anonymement bien sûr, avec comme objectif de vérifier l’affichage des informations obligatoires, la séparation de l’état des lieux des autres frais d’agence, du respect du plafonnement d’honoraires, mais aussi pour observer le conseil et les documents demandés.


Côté informations obligatoires, on notera que la plupart des agences enquêtées n’affichent pas les DPE (diagnostic de performance énergétique) des logements. Quant aux honoraires, ils sont toujours affichés mais la différenciation entre l’état des lieux et le reste n’est jamais respectée. Et bien que les plafonds réglementaires soient respectés par les agences (la Drôme se trouvant dans une zone non tendue, le plafond des honoraires est à 8 € TTC du m 2 + 3 € TTC du m 2 pour l’état des lieux), on est loin de la promesse de Cécile Duflot qui s’engageait en 2014 à diviser par deux les frais d’agences. Entre 2011 et 2015 c’est une baisse de seulement 10 % qui est constatée sur les honoraires dans le département (qui s’élèvent en moyenne à 8,20 € du m 2 TTC – y compris l’état des lieux).


L’enquête réalisée dans la Drôme met également en évidence un manque d’informations et de conseils au candidat locataire, notamment sur les aides auxquelles il pourrait prétendre. Enfin, 63 % des agences enquêtées demandent au moins un document illégal au regard de la nouvelle réglementation. Et à ce sujet l’UFC Que Choisir tient bien à rappeler que les RIB, les justificatifs de domicile, les photographies d’identité, les chèques de réservation, les livrets de famille, les cartes grises et les autorisations de prélèvement automatiques ne peuvent être demandés pour constituer un dossier.


Comme au niveau national, l’UFC Que Choisir de la Drôme constate donc des pratiques toujours peu louables de la part des agences immobilières, et prévoit de mettre en demeure deux agences. L’association met également en garde les étudiants et les parents qui cherchent à se loger sur Grenoble ou Lyon, deux zones considérées comme tendues et où de fait les pratiques des professionnels de l’immobilier sont encore moins louables… (61 % des agences du Rhône et 50 % des agences de l’Isère mises en demeure après cette enquête).


Julie Fournier


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Location : les pratiques toujours peu louables des agences immobilières4.051

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

1 commentaire

Réagir à cet article

Vos commentaires

  • Bonjour,

    Je dirais qu’il n’y a pas que pour les locations que s’offrir les dits “services” d’une agence est peu louable !
    Il y a une certaines catégorie d’agence qui n’a pas froid aux yeux. Arnaquer des accédants à la propriété sur des maisons dites “habitables” alors qu’eux même savent pertinemment le contraire, nous en sommes les victimes mêmes. Une agence qui ferme vite une fois assignée ! Un agence qui omet de relevé des compteurs alors qu’il n’en existe pas ! Une agence par comme les autres dans le 26300 ! Une agence qui mérite qu’on mets au grand jour ses arnaques pour s’enrichir sur le dos de famille ayant de beau progès.
    Conclusion : Après avoir acheter un maison idéal grande famille, parfaitement habitable, etc il ne reste qu’à l’annonce la surface du terrain, la cave (et encore) et le garage.
    Certains agence n’ont pas froid aux yeux ! Plus de 3 ans de procèdure pour une famille dont la santé et la sécurité de jeune enfant est en jeu (famille détruite quoiqu’il en soit). J’en écrirais un livre tellement histoire est déconcertante mais à la fois prenant, on attends le dénouement d’une histoire… vraie !