CULTURE

• Vendredi 15 avril 2016 à 10h02

Un ouvrage livrant 50 ans de faits marquants dans la Drôme

Claude Didier (à droite), aux côtés de Fabien Limonta et Benoît Charenton.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Claude Didier (à droite), aux côtés de Fabien Limonta et Benoît Charenton.

Claude Didier, ancien journaliste, était au Conseil départemental pour présenter son nouvel ouvrage « Les grands événements de la Drôme », en présence de Fabien Limonta, conseiller départemental chargé de la culture, et Benoît Charenton, directeur des archives de la Drôme. Claude Didier a retiré les faits marquants de la vie drômoise de la première moitié du xxe siècle, en explorant la presse locale. Pour exhumer tous ces faits, il a fait de la presse ancienne sa principale source d’information. Les faits sont abondants et balaient l’ensemble des informations de chaque année, pour offrir un éventail d’intérêt le plus large possible. Les faits relatés, replacés dans leur contexte, appartiennent à l’histoire du département mais ne sont pas pour autant détachés des grands mouvements nationaux. « Des évocations fugaces du passé, avec des sensations, telle une madeleine de Proust » a expliqué Benoît Charenton qui a préfacé le livre. Dans ce recueil de faits marquants, on trouvera un double intérêt à découvrir des faits entièrement révolus, avec en parallèle, des faits toujours d’actualité. Relire la presse avec le recul du temps, permet de découvrir que certaines des préoccupations actuelles plongent leurs racines loin en arrière. Au final, rien ne serait décidément nouveau. « On peut se poser la question, qu’est ce qui a changé en 100 ans » a souligné Claude Didier, un fervent défenseur de la liberté d’expression et de la presse. Au final, ce dernier rend hommage, avec cet ouvrage, à tous ceux qui informent et qui exercent le métier de journaliste.


Les Grands événements de la Drôme, 320 pages, est paru aux Éditions de Borée. 21 €.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article