SOCIÉTÉ

• Jeudi 5 mai 2016 à 14h28

Adalogis facilite le parcours logement des personnes à mobilité réduite

Créé en 2003 à l’initiative du Cald (aujourd’hui SOliHA Drôme) et de la délégation APF de la Drôme, le dispositif Adalogis permet aux personnes à mobilité réduite de trouver plus facilement un logement adapté et accessible.


Un rapprochement de l’offre et de la demande qui passe par un site internet dédié : pact2607.adalogis.fr.

C’est sur ce site que les personnes en recherche de logements peuvent remplir en ligne un formulaire précisant le détail de leur recherche et leurs déficiences. En tant que gestionnaire d’Adalogis, SOliHa Drôme (ex-Cald) analyse ces demandes et détermine au regard des incapacités exprimées la typologie des logements correspondants.

En parallèle, les opérateurs logements (bailleurs publics et privés) rentrent leurs offres sur ce même site qui qualifie automatiquement les logements en fonction de leur niveau d’accessibilité, permettant ainsi d’identifier celui qui correspond le plus précisément aux besoins de l’usager. Trois catégories sont définies dans cette classification : personnes en perte d’autonomie (personnes âgées et personne à mobilité réduite), personnes en situation de handicap moteur, personnes en situation de handicap sensoriel, mental ou psychique.

Une identification précise nécessaire pour mettre en adéquation offres et demandes et satisfaire au mieux les demandeurs.



85 attributions en 2015


Une bourse aux logements qui ne peut fonctionner sans un réseau de partenaires, notamment au niveau du recensement de l’offre qui a d’ailleurs bien évolué l’année dernière puisque début 2016, 2 092 logements accessibles adaptés étaient recensés sur la Drôme, dont 550 nouveaux en 2015. Des logements encore essentiellement issus du parc public (seulement 3 % dans le parc privé).

Côté demande, 600 demandes actives, dont 250 nouvelles, ont été formulées en 2015. On constate que le handicap moteur reste fortement représenté puisque 45 % des personnes faisant une demande utilisent un fauteuil roulant. En 2015, 85 attributions de logements ont pu se faire, et depuis 2014, 182 ménages ont trouvé une situation à leur recherche de logement grâce à Adalogis dont l’efficacité a séduit d’autres territoires. En effet après s’être élargie à l’Ardèche en 2010, cette initiative drômoise a essaimé dans 12 départements français. Poursuivant sur sa dynamique, Adalogis va renforcer son impact dans les mois à venir via un partenariat renouvelé avec les bailleurs sociaux, les associations d’usagers et les collectivités drômoises, en s’inscrivant à terme dans les PLH (Programme locaux de l’habitat). Et va élargir son partenariat avec l’agglo Valence Romans sud Rhône-Alpes pour travailler notamment sur le parc privé.



Julie Fournier

VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

1 commentaire

Réagir à cet article

Vos commentaires

  • Amélie

    Je me suis inscrit sur adalogis26 et j’at Toujours pour une proposition de logement adaptée et sa depuis 2009, il est vrai que certaines personnes ont bénéficié de leur service, mes il y’a une inégalité dans les attributions des logements et une privatisation pour certains clients,