CULTURE

• Jeudi 2 juin 2016 à 9h24

Le Baron de Bayanne entre en piste

Phlippe Vuillermet, directeur artistique de la Compagnieque Autour, est ravi de voir que la Baron de Bayanne devienne réalité.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Phlippe Vuillermet, directeur artistique de la Compagnieque Autour, est ravi de voir que la Baron de Bayanne devienne réalité.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Si l’extérieur du chapiteau est sympathique, l’intérieur l’est tout autant avec une ambiance très cabaret. Un chapiteau qui peut accueillir jusqu'à 200 personnes.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

Installée depuis quelques mois sur Rovaltain, la compagnie Cirque Autour vient d’ouvrir un nouvel espace dédié au spectacle et à la créativité sur un parc arboré de quelque 3 000 m2. Ouvert aux particuliers comme aux entreprises, ce lieu qui prend le nom de Baron de Bayanne, promet déjà de jolis événements, à commencer par une journée portes ouvertes le dimanche 5 juin qui réserve bien des surprises…


Il y a quelques semaines sortait de terre un joli chapiteau jaune et rouge sur l’Ecoparc Rovaltain, au lieu-dit Bayanne. C’est là que s’est installée en fin d’année 2015 la compagnie Cirque Autour, jusqu’ici hébergée sur Alixan. « Quand on est arrivé de Grenoble il y a 3 ans on a trouvé un local route des Faures à Alixan, mais on savait que c’était transitoire car notre idée en venant ici était de trouver une place sur l’Ecoparc Rovaltain pour créer un lieu d’accueil et de spectacle. » explique Philippe Vuillermet, directeur artistique de la Compagnie Cirque Autour.


Mais avant d’être accepté sur cette zone plutôt dévolue aux entreprises, il a fallu faire ses preuves malgré une expérience d’une dizaine d’années et des participations à des événements d’envergure comme le carnaval de Nice dernièrement. Aujourd’hui Laurent Monnet, le président de Rovaltain dont la compagnie est donc locataire, trouve que Cirque Autour a une vraie légitimité à être sur l’Ecoparc : « C’est une entreprise de spectacle, autonome, ancienne, qui vit sur ses fonds propres et très orientée vers le monde de l’entreprise. Donc elle a toute sa légitimité à être sur Rovaltain. »


Deux publics visés


Mais que va-t-il se passer sous ce chapiteau précisément ? Pleins de choses en fait car le projet de la compagnie Cirque Autour est vaste pour Le Baron de Bayanne, nom de ce nouvel espace dédié au spectacle et à la créativité.

Ouvert aux particuliers, ce chapiteau, dont l’intérieur rappelle une certaine ambiance de cabaret avec son magnifique bar et ses tables en terrasses, et le bal monté des années soixante installé juste à côté, accueilleront tout au long de l’année des artistes à l’occasion des « Folles soirées du Baron ». Une programmation qui débute dès le mois de juin avec Rosie Volt (humoriste) le samedi 11 et Magic Gerald (magicien, comédien et clown) le samedi 25. Pour chaque soirée, le programme est le même : accueil possible dès 18 h pour partager un verre sous le chapiteau, petite restauration possible avant le spectacle, spectacle à 21 h (tarif de 5 à 12 €), puis dès la fin de la représentation possibilité de rester sur place pour discuter et finir la soirée en douceur, au gré de la musique et de quelques pas de danse, d’animations diverses et de nombreuses surprises (en entrée libre).

En plus de ces spectacles, de grands événements à thèmes seront également proposés environ une fois par trimestre, occupant cette fois tout le site, à savoir un parc arboré de quelque 3 000 m 2 et l’ensemble des infrastructures. « On travaille pour la fin de l’année sur un spectacle sur la thématique de la lumière. Durant 4 ou 5 jours les visiteurs pourront plonger dans la magie de Noël et des Fêtes de fin d’année avec une espèce de parcours au cours duquel ils pourront boire un vin chaud, voir les lutins du Père Noël en action… » explique Philippe Vuillermet qui n’exclut pas non plus de louer son chapiteau aux particuliers pour des événements privés, avec différentes prestations à la carte.

Outre le grand public, le Baron de Bayanne entend également s’adresser aux entreprises avec la mise à disposition de ses infrastructures pour des réunions de travail ou des fêtes d’entreprises (arbre de Noël…), mais aussi en allant plus loin en proposant des animations de jeux créatifs, voire des sessions de Team Building (activité pour des séminaires) et pourquoi pas à terme de serious game (proposer des activités ludiques mais au service de l’entreprise et de la cohésion de groupe). « Nous avons une expérience en la matière puisque nous avons déjà animé des ateliers en entreprises et réalisé spécialement pour elles des spectacles de cirque. Désormais nous pouvons les recevoir chez nous et ainsi leur proposer une vraie parenthèse dans leur quotidien de travail » poursuit le directeur artistique de la compagnie, ravi de se mettre au service des entreprises du territoire.



Une école de cirque pour la rentrée


Et ce n’est pas tout ! À partir du mois de septembre une école de cirque va également ouvrir ses portes. Une personne a été recrutée pour animer chaque mercredi après-midi des ateliers cirque pour les enfants à partir de 6 ans. Quant aux adultes, ils pourront eux aussi participer à des cours, certainement sur une plage horaire de début de soirée (à définir), ou à l’occasion de formations aux arts du cirque proposées aux salariés des entreprises durant la pause déjeuner, dès la rentrée également. « On s’inscrit ainsi vraiment dans notre envie de s’insérer sur le territoire. » affirme Philippe Vuillermet. « Avec le Baron de Bayanne on concrétise un projet que nous avons depuis longtemps. Cela va nous permettre d’assurer une certaine pérennité à la compagnie, qui par ailleurs continue de jouer et de se déplacer partout en France et à l’étranger, et de développer des activités nouvelles avec ce nouveau lieu d’accueil idéalement situé et facilement accessible qui va nous apporter la visibilité qui nous manquait et une meilleure lisibilité dans les actions que nous proposons. »

Le Baron de Bayanne est fin prêt pour entrer en piste !



Julie Fournier


Pour en savoir plus :
www.lebarondebayanne.com
et www.facebook.com/lebarondebayanne


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Outre le chapiteau et le bal monté, le Baron de Bayanne a également sur son site une belle bâtisse en pierres. Mais cet espace restera privé et non ouvert au public, servant essentiellement aux besoins de la compagnie Cirque Autour qui y a installé ses bureaux et ses salons, mais aussi un vaste espace de stockage pour son matériel, une costumerie, une salle de répétition, et des loges pour les artistes qu’elles accueillent en résidence.

Réagissez

Réagir à cet article