SOCIÉTÉ

• Samedi 11 juin 2016 à 9h29

Un plan de déplacements au Centre Hospitalier de Valence

De gauche à droite: Ludovic Martin, directeur de CITEA; Julien Michelon, directeur de VRD; Marylène Peyrard, présidente de VRD et vice-présidente de l'agglo chargée de la mobilité; Bernard Collignon,1er adjoint à Bourg-lès-Valence chargé de la sécurité et prévention et Jean-Pierre Bernard.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    De gauche à droite: Ludovic Martin, directeur de CITEA; Julien Michelon, directeur de VRD; Marylène Peyrard, présidente de VRD et vice-présidente de l'agglo chargée de la mobilité; Bernard Collignon,1er adjoint à Bourg-lès-Valence chargé de la sécurité et prévention et Jean-Pierre Bernard.

En 2010, le Centre Hospitalier de Valence a souhaité s’engager dans la mise en œuvre d’un Plan de déplacements hospitalier, avec le soutien de VRD (Valence-Romans-Déplacements), autorité organisatrice des transports et de la mobilité. Diagnostic et enquête de lieu de résidence ont été réalisés auprès des salariés et il est évident que le recours à la voiture individuelle domine. Le plan de Déplacements Entreprise est une démarche d’analyse globale de tous les déplacements des salariés, visiteurs, fournisseurs et clients d’une entreprise, d’une collectivité locale ou d’une administration. Il aboutit à la mise en place d’un plan de mobilité où sont privilégiées toutes les solutions de transport permettant des solutions alternatives.


Intégrée dans le projet d’établissement, cette démarche volontaire tend à répondre à plusieurs objectifs : s’inscrire dans une dynamique environnementale en permettant aux 2 600 agents hospitaliers de favoriser l’usage des modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle, tels que la marche à pieds, le vélo, les transports collectifs ou le covoiturage ; fluidifier la circulation au sein de l’établissement qui accueille chaque jour près de 2000 usagers et visiteurs. « Dès 2010, nous avons mis en place un certain nombre d’actions. Une amélioration des lignes de bus permettra de mieux desservir le CHV, de doubler le taux d’utilisation, de contribuer à diminuer la voiture individuelle en développant également l’aspect covoiturage. Le fonctionnement du CHV 24 h/24 rend malgré tout cette situation un peu plus complexe. Le départ de l’école d’infirmières début 2017, la campagne auprès des salariés pour la prise en charge du transport et location de vélos permettra de résoudre le problème récurrent du parking et conserver ainsi l’attractivité du site espaces verts » souligne Jean-Pierre Bernard, directeur adjoint du CHV.


Priorité sur l’accessibilité


VRD et CITEA, très réactifs, ont mis en place la nouvelle ligne 5 qui passe toutes les 15 minutes et vient compléter la desserte du Centre Hospitalier déjà desservi par la ligne 13 et la ligne 7 en mettant la priorité sur l’accessibilité : hauteur de quai à 21 cm, pose d’une dalle podotactile et bande de guidage, largeur de quai permettant le retournement pour les fauteuils roulants, trottoirs surbaissés et cheminement piétons. L’ensemble des abris voyageurs répondront à cette exigence avant la fin de l’année 2016. Un dispositif d’information avec plan du réseau et horaires des dessertes de l’hôpital est implanté sur l’allée centrale, au sein de l’accueil des urgences et du pôle mère-enfant. Pour les salariés du centre hospitalier désireux de covoiturer, le site internet covoiturage0726 permettra d’accéder à la communauté de covoiturage de l’établissement. Ce travail est en cours, « il est nécessaire que ce soit une évidence et non un effort ».

Un point d’information et de vente mobile, installé dans le hall d’accueil de l’hôpital le 3 juin dernier, invitait les voyageurs potentiels vers l’essai d’un nouveau mode de transport en proposant des tarifs attractifs : -20 % sur les carnets de 10 voyages, -50 % sur l’abonnement annuel pour tout nouvel abonné annuel, 3 mois offerts pour découvrir le bus, destinés aux nouveaux clients.



NZ (CLP)



VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article