SOCIÉTÉ

• Dimanche 12 juin 2016 à 9h29

Ardèche Drôme Ourossogui Sénégal, une véritable aventure humaine

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

Soutenue par les deux départements Drôme et Ardèche, la Région Auvergne Rhône-Alpes, la Ville de Valence et la Communauté d’agglomération Valence Romans sud Rhône-Alpes, l’association Ados (Ardèche Drôme Ourossogui Sénégal) réunissait de nombreux élus, adhérents, sympathisants et partenaires pour sa 31 e assemblée générale.


Depuis 30 ans, Ados et ses partenaires œuvrent en région de Matam au Sénégal et construisent avec les collectivités locales un meilleur avenir pour la population, dans de nombreux domaines : éducation, formation professionnelle, fiscalité locale, santé, hydraulique et assainissement. La démarche, menée depuis 2010 pour accompagner un accès durable à un service de l’eau de qualité et la mise en œuvre du schéma d’assainissement sont reconnues comme des « expériences pilotes » par l’État du Sénégal. « Ces dynamiques fonctionnent aussi, grâce à la mobilisation de compétences du territoire drômois et ardéchois. Depuis 6 ans, l’implication continue du Centre de formation des apprentis Batipôle à Livron, aux côtés du Centre de formation d’Ourossogui dans la formation de jeunes sénégalais sur les métiers de l’eau est, à ce titre, exemplaire » soulignait Jean-René Perchet, président de l’association.

Le second objectif repose en grande partie sur la capacité des collectivités locales de la région de Matam à maîtriser leurs priorités, à mobiliser des ressources financières et humaines, à renforcer leur autonomie dans la planification et le financement de leur développement. Le lancement d’un service de collecte des ordures ménagères, un appui à la sécurité alimentaire en développant les ressources locales, les groupements maraîchers et l’expérimentation de l’énergie solaire, ont porté leurs fruits. Le 3 e objectif d’Ados, compte tenu des événements tragiques de 2015, est de renforcer l’activité d’éducation à la citoyenneté à Matam, l’information, la formation et la mobilisation des habitants autour des enjeux de la solidarité internationale. Les actions de sensibilisation et d’éducation se renforcent sur différentes thématiques auprès de publics scolaires, jeunes et grand public autour de l’inter culturalité, les droits humains et le développement durable. C’est ainsi que l’année scolaire 2015-2016 a été particulièrement riche en événements : 7 missions d’échanges techniques et professionnels, 2 séjours de jeunes à Matam et 1 séjour de jeunes sénégalais à Valence.

Depuis plus de 25 ans, l’Institut de formation en soins infirmiers de Valence envoie des étudiants dans la région de Matam pour effectuer un stage d’une durée comprise entre 1 et 2 mois dans une structure de santé (hôpital, centre de santé ou poste de santé). Ces stages sont accompagnés par Ados, qui a progressivement développé une démarche d’accompagnement et de préparation spécifique, en Rhône-Alpes et à Matam. L’association accompagne depuis 2012, le rapprochement de l’IFSI de Valence avec son Centre régional de formation en santé. L’étude sur l’impact des stages infirmiers au Sénégal a été l’un des événements marquant de l’année 2015.



Nelly Zeller (CLP)



VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Les actions d’Ados sont multiples mais l’association est prête à s’ouvrir sur de nouvelles perspectives en nouant de nouvelles alliances qui puissent être profitables à tous, renforcer les partenariats avec d’autres associations, élargir géographiquement son intervention à d’autres régions du Sénégal et renforcer sa capacité d’action, en particulier dans deux domaines : le développement économique local et une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux.

Réagissez

Réagir à cet article