ÉCONOMIE

• Mercredi 15 juin 2016 à 9h29

Commande publique : investisseurs et BTP échangent pour plus d’efficacité

Elus et professionnels du BTP étaient réunis pour ces débats enrichissants.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Elus et professionnels du BTP étaient réunis pour ces débats enrichissants.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le préfet Eric Spitz a ouvert cette conférence départementale sur l'investissement public.

Dans le cadre du plan de soutien à l’investissement annoncé par le Gouvernement en avril 2015, la semaine dernière était organisée à la préfecture de la Drôme une conférence départementale de l’investissement public, l’objectif étant de permettre aux investisseurs publics et aux relais des professionnels du BTP de se rencontrer et d’échanger sur les moyens dont disposent les pouvoirs publics pour encourager la reprise dans ce secteur d’activité.


« Il faut informer les professionnels du BTP le plus en amont possible sur ce que sera la stratégie des donneurs d’ordres pour qu’ils puissent se positionner sur ces marchés. Comme ce que nous avons pu faire avec EDF qui prévoit d’investir 460 M€ par an sur 10 ans sur Tricastin et ensuite durant 10 ans sur Cruas. Dans le cadre de ces deux grosses opérations nous avons réuni 250 chefs d’entreprise pour leur expliquer le chantier et les agréments nécessaires pour intervenir » précise le préfet de la Drôme Éric Spitz qui a ouvert cette conférence départementale.

Le président du Conseil départemental Patrick Labaune a de son côté assuré que le Département investirait 110 M€ chaque année sur son territoire et principalement sur ses routes, et a évoqué les gros projets qui pourraient voir le jour comme la gare d’Allan, et les deux sorties d’autoroute de Pierrelatte et Saint-Uze dont les études d’opportunité sont en cours. « Et puis on a mis le paquet sur les déviations (Puy-Saint-Martin, Alixan, Suze, Livron-Loriol, Tulettes) qui représentent des sommes considérables pour les travaux publics, et dans le logement social avec la construction de 200 nouveaux logements par an, de la démolition (une soixantaine de logements par an), de la réhabilitation et de l’entretien courant. » Et au passage Patrick Labaune engage l’État à plus de souplesse, regrettant d’avoir « perdu 2 ans à Puy-Saint-Martin pour des libellules… Oui on veut bien être écolo mais il faut savoir ce que l’on veut et nous devons être accélérateurs sur les gros dossiers. »

Le président de l’association des maires de la Drôme Michel Grégoire a pour sa part mis en garde les professionnels du BTP, leur expliquant que la réorganisation territoriale pouvait changer la donne en matière de commande publique : « Là où vous aviez auparavant 4 collectivités qui pouvaient passer commande, vous en aurez maintenant plus qu’une, sur des marchés plus importants qui nécessite de vous organiser de votre côté et de travailler ensemble car seul vous ne pourrez peut-être plus répondre à cette commande publique… »



La commande publique en baisse dans le département


Le directeur départemental des finances publiques Jean-Luc Delplans a ensuite présenté le contexte économique actuel et l’état de la dépense publique dans le secteur du BTP, précisant qu’entre 2014 et 2015 les investissements dans la Drôme, de toutes formes, étaient passés de 420 M€ à 364 M€, soit une baisse de 10 %. Et là où la baisse est la plus importante c’est au niveau des communes qui ont diminué leurs investissements de 132 M€ à 88 M€ sur la même période (-33 %), alors que les communautés de communes et le Département, comme les syndicats, n’ont baissé leur volume d’investissement que de 5 à 14 %.

Deux tables rondes ont suivi autour de deux questions : comment donner d’avantage de lisibilité à l’investissement public par une information et un accès à la commande publique ? et comment l’action publique peut-elle mieux soutenir le secteur du BTP ? Des élus drômois, des représentants du syndicat départemental d’énergies de la Drôme, de la fédération du BTP Drome-Ardèche et de la Chambre de commerce et d’industrie ont participé à ces débats enrichissants pour tous.

Début 2017 se tiendra une nouvelle conférence au cours de laquelle l’ensemble des investisseurs publics seront invités à dévoiler leurs projets.



J. Fournier


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article