SOCIÉTÉ

• Mercredi 29 juin 2016 à 10h06

Proximité, solidarité et fraternité portées par l’ADMR

Monique Bagdassarian et Lydia Adam.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Monique Bagdassarian et Lydia Adam.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    De gauche à droite : Georgette Vermotte (Peyrins), Christian Duroselle (trésorier), Denis Aye (directeur), Lydia Adam (présidente), Clémence Martel (vice-présidente), Guiseppe Garetti (vice-président) et Geneviève Lestrat (Upie).

Sous la présidence de Lydia Adam, l’ADMR de la Drôme a tenu son assemblée générale vendredi 17 juin. Forte de ses 30 associations, ses 750 salariés, et ses 380 bénévoles, le mouvement ADMR dans la Drôme est performant. La présidente n’a d’ailleurs pas manqué de répéter : « Soyons fiers de porter nos valeurs de proximité, solidarité et fraternité ». Presque toutes les associations étaient représentées, en particulier celle de Châteauneuf-sur-Isère et Beaumont-Monteux.


Le conseil d’administration est composé de 22 bénévoles dont une personne représentant la CPAM et de 6 salariés, qui animent six commissions : socio-éducative, ressources humaines, vie quotidienne, communication, finances et santé. Le rapport d’activité a été présenté par plusieurs responsables concernant l’aide aux personnes âgées, aux handicapés, le portage des repas, l’aide aux familles, les crèches, les haltes-garderies, mais aussi les soins infirmiers, les familles d’accueil, etc. L’ADMR n’oublie pas que chaque association est une petite PME, et que par conséquent, il est nécessaire que les salariés et bénévoles soient formés et qualifiés.

Le trésorier, Christian Duroselle, a montré des finances saines et équilibrées. M. Rispal commissaire aux comptes, a certifié que les comptes étaient réguliers et que les conditions financières avec six mois de couverture des charges étaient solides.

Si l’ADMR nationale a fêté en 2015 ses 70 ans, l’association Peyrins-Génissieux-Haute Herbasse a fêté ses 60 ans et les ADMR de Divajeu et moyenne Galaure ont fêté leurs 60 ans. Après l’adoption des modifications des statuts et du règlement intérieur de la fédération, et après les témoignages sur les Cafés Rencontres, Annie Guibert a remis des diplômes DEAVS et ADVF. Monique Bagdassarian, salariée depuis 39 ans à la fédération, partant à la retraite, a été chaleureusement remerciée par la présidente.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article