SOCIÉTÉ

• Dimanche 11 septembre 2016 à 9h48

Justice : quatre nouveaux magistrats installés

Les quatre nouvelles magistrates ont été installées lundi.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Les quatre nouvelles magistrates ont été installées lundi.

Lundi 5 septembre, s’est déroulée la traditionnelle séance d’installation judiciaire au Tribunal de grande instance de Valence. Quatre nouveaux magistrats ont été intronisés. Céline Delpy, est nommée vice-présidente chargée du Tribunal d’instance, Annabelle Melka, vice-présidente en charge des mineurs, « une nomination qui permet de maintenir à trois le nombre de magistrats au tribunal pour enfants de Valence, ce qui n’est pas de trop », a déclaré Alex Perrin, procureur de la République.


Dans la Drôme, la délinquance des mineurs est forte. Alors qu’au niveau national, le taux de mineurs délinquants est de l’ordre de 20 à 22 %, sur le département, « il était supérieur à 28 % en 2015, avec des niveaux qui dépassent 35 % dans des secteurs les plus urbanisés. Le parquet de Valence en a fait une priorité d’action et il faut la maintenir », a-t-il poursuivi.

Les deux nouveaux magistrats du parquet ne seront pas de trop non plus : Nathalie Bany, procureur adjointe et Vanina Lepaul-Ercole, vice-procureur qui sera principalement en charge de deux services importants, celui des atteintes aux personnes, ce qui couvre l’essentiel des faits de violences commis sur le Département, celui de la route et des infractions routières. « Votre arrivée à toutes deux nous permet ainsi de retrouver un effectif de huit magistrats que nous n’avions plus depuis huit mois », a souligné Alex Perrin. « Il doit permettre au Parquet de Valence d’être plus présent dans les missions qui sont les siennes, plus que nous l’avons été ces derniers mois ».

Un parcours très élogieux fut prononcé pour chacune d’elle ainsi que pour les magistrats qu’elles remplacent par Alex Perrin et Thierry Ghera, président du tribunal, notamment Éric Sandjivy nommé à Bourg-en-Bresse en qualité de Procureur adjoint, Gilbert Emery parti au 1 er janvier dernier, Giovanni Vullo nommé à Lyon dans les mêmes fonctions. Ce dernier « a présidé avec talent et humanité le tribunal pour enfants, tribunal qui a connu au cours de ces dernières années, un sous-effectif récurrent, qui n’a fait qu’aggraver une charge de travail particulièrement lourde qui justifierait la création d’un quatrième poste de magistrat », a précisé l’orateur, rendant également hommage à Madame Bouvier, nommée par le Conseil supérieur de la magistrature, présidente du tribunal de grande instance de Dax, «  qui a dirigé la Chambre de contentieux familial avec une efficacité remarquable dans un contexte d’effectifs contraint ».

Mais au niveau du siège, on est toutefois pessimiste. « Sur un effectif localisé de 27 postes au siège, un poste de juge chargé de l’instance n’est pas pourvu et un poste de juge d’instruction est inoccupé jusqu’au mois de février. Sans délégation extérieure, la juridiction connaîtra des difficultés de fonctionnement qui nous semblent très prévisibles, d’autant qu’en 2015, le nombre d’affaires civiles nouvelles a crû de 2 %, après une augmentation de 4,5 % en 2014, tandis que le nombre de poursuites pénales a augmenté de 10 % » a conclu le président du tribunal Thierry Ghera.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Justice : quatre nouveaux magistrats installés 4.051

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article