ÉCONOMIE

• Dimanche 2 octobre 2016 à 9h45

Romans : une foire bonne pour le moral

Sous l'oeil curieux et amusé d'un "écossais du Vercors sur échasses", le préfet a coupé le ruban inaugural.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Sous l'oeil curieux et amusé d'un "écossais du Vercors sur échasses", le préfet a coupé le ruban inaugural.

Du soleil, des animations, des stars. Et de bonnes affaires. Pour sa 80 e édition, la foire du Dauphiné réunit une nouvelle fois tous les ingrédients d’un grand rendez-vous commercial réussi. C’est bon pour le moral ! Tel est d’ailleurs l’un des titres que va sûrement chanter la Compagnie Créole ce jeudi 29 septembre à 15 h, groupe plein de bonnes énergies, très en vogue dans les années quatre-vingt. Une décennie qui est particulièrement mise à l’honneur lors de cette… 80 e ! Le groupe trouve naturellement sa place dans cette journée spéciale “ambiance des îles”, plutôt dédiée aux seniors.


Mais la foire est depuis longtemps intergénérationnelle. Et le lendemain, un public plus jeune a noté sur son agenda la venue d’Amir, sixième au concours d’eurovision avec son titre “j’ai cherché” en début de soirée, avant la star actuelle des rythmes afrodance Willy William. Samedi 1 er octobre, Anggun prendra le relais à 20 h au kiosque pour une soirée “charme et sensualité” ont annoncé les organisateurs. Une foire qui se concluera d’ailleurs le 2 octobre avec le charme et la sensualité de Clara Morgane, invitée de dernière minute à la place de Fauve Hautot (la vedette de danse avec les stars qui s’est décommandée) et les miss élégance de Bourg-lès-Valence. Un programme riche et varié qui ponctue une première semaine déjà bien chargée avec Gilbert Montagné et Laurent Ournac samedi denier, les Anges de la foire dimanche, Miss Rhône-Alpes et Cyril, le meilleur pâtissier M6 ou encore l’ex-patineur Philippe Candeloro mardi.


Au côté de ces vedettes qui se succèdent de jour en jour, il n’est pas une allée ou presque sans une quelconque animation. Il y a ces grands échassiers (à moitié Vertacormicoriens et à moitié Écossais) qui vous accostent le samedi, cette curieuse fanfare “Korte’j” du dimanche, ces comiques “Artventuriers” du lundi qui vous surprennent avec leurs filets de pêche le lundi. Ou ces jeunes pom-pom girls du groupe “Lolipop” du mardi. Et puis çà et là, l’effervescence : on se renseigne, on transige, on négocie, on achète, on commande. Ou simplement, on boit un verre à la terrasse d’un bar ou d’un restaurant, on s’attable ou on laisse les enfants faire un dernier tour de manège à Luna Park.


La foire, c’est tout cela depuis cinq jours, et c’est encore cela pour quatre prochaines journées. Avec ses traditions, toujours respectées et ses journées dédiées. Le samedi, lors de l’inauguration, le président de la foire Jean Robin l’a rappelé : “elle traverse les époques”. Et les différents élus (Région, Agglo, Département) ont accompagné le préfet de la Drôme, invité d’honneur pour couper le ruban et effectuer la traditionnelle tournée sur divers stands choisis. Seule différence notable par rapport aux autres années : des fouilles plus poussées à l’entrée et une présence accrue de policiers. Mais le plan vigipirate n’aura tout de même pas gâhcé la fête !


Cyril Lehembre


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article