SOCIÉTÉ

• Mardi 4 octobre 2016 à 9h41

Tendre la main aux jeunes des quartiers

De nombreux chefs d'entreprises étaient présents dans la salle Michels.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    De nombreux chefs d'entreprises étaient présents dans la salle Michels.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Joseph Magalhaès, PDG de VTD est intervenu en ouverture de la présentation du dispositif.

Le dispositif « 100 chances, 100 emplois » a été présenté aux entreprises à la salle Charles Michels à Romans-sur-Isère. Partant du triste constat que le chômage des jeunes, entre autres, constitue un véritable fléau, l’association Schneider « 100 chances, 100 emplois » a lancé en 2005 le dispositif éponyme dans la commune de Chalon-sur-Saône. Cette initiative innovante s’adresse aux dizaines de milliers de jeunes qui sortent du système scolaire sans aucune qualification. Conçu par Schneider Electric, ce programme vise à répondre aux besoins économiques d’un territoire en contribuant à rétablir l’égalité des chances pour les jeunes adultes âgés de 18 à 30 ans, issus principalement des quartiers prioritaires liés à la politique de la Ville. Le dispositif s’étend cette année à Romans et son territoire soit une trentaine d’entreprises intéressées et déclarées comme on a pu le voir lors de la réunion de présentation animée par la municipalité romanaise de Marie-Hélène Thoraval. Et Guillaume Blanloeil, directeur général aux Ravioles de Saint-Jean de s’en réjouir : «Nous avons un beau challenge qui consiste à remettre le pied à l’étrier à des jeunes en difficulté ». Concrètement, « 100 chances, 100 emplois » se décline en trois étapes. D’abord la sélection des publics concernés par les acteurs de la recherche d’emploi et avec l’aide des structures institutionnelles. Ensuite la participation des jeunes identifiés à un temps de mobilisation de quelques jours durant lequel chaque jeune rencontre des patrons tout en travaillant sur son projet professionnel. Enfin, le jeune effectue un parcours d’intégration professionnelle en s’insérant dans le monde de l’entreprise. En onze ans, plus de 600 entreprises dans l’hexagone ont joué le jeu en faveur de l’emploi des jeunes. 4 000 jeunes ont été concernés et 70 % d’entre eux ont trouvé un emploi en CDI depuis 2005. Sur Romans et ses environs, une trentaine de jeunes personnes vont bénéficier de ces avantages d’ici à la fin de l’année. Valence a déjà montré le chemin il y a deux ans, avec succès.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

1 commentaire

Réagir à cet article

Vos commentaires