ÉCONOMIE

• Lundi 28 novembre 2016 à 9h42

Cinq entreprises drômoises lauréates du prix Artinov

Les lauréats du concours Artinov.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Les lauréats du concours Artinov.

Le 4 e salon de l’artisanat, organisé par la Chambre de métiers de la Drôme s’est tenu le week-end dernier à Valence. Depuis plus de 20 ans, la chambre des métiers et de l’artisanat de la Drôme n’a cessé de soutenir ses artisans d’art à travers l’organisation d’actions multiples : salon des arts et métiers, route des savoir-faire, Journées européennes des métiers d’art… Depuis 4 ans, les métiers d’art sont mis à l’honneur sur le salon de l’artisanat au Parc des expositions. Sur 2 300 m², une diversité de métiers permet aux visiteurs de découvrir des activités souvent méconnues. Du 18 au 21 novembre, plus de 11 000 visiteurs, toujours plus nombreux chaque année, ont pu déambuler dans cet univers, dans lequel pas moins de 300 exposants unis autour de valeurs communes ont montré, dans un véritable élan créateur, le lien entre la culture du passé et l’audace de l’innovation. Ces quatre jours étaient rythmés par des animations et des démonstrations de savoir-faire autour des métiers d’art, du bâtiment, de production ou de la gastronomie.


Des entreprises à l’honneur


C’est aussi l’occasion pour la Chambre des métiers et de l’artisanat d’organiser depuis maintenant 13 ans, le concours de l’innovation artisanale et du développement technologique plus connu sous le nom Artinov. Son objectif est d’apporter notamment aux entreprises sélectionnées, la reconnaissance de leur force innovante et le développement de leur notoriété. Depuis la mise en place de ces trophées en 2004, ce ne sont pas moins de 179 entreprises qui ont été accompagnées, parmi lesquelles 52 lauréats ont été primés, équivalent à une dotation globale de près de 120 000 €. Les 369 entreprises candidates, pour cette édition, ont leur siège social basé sur 78 communes différentes, soit 21 % des communes du département. 8 % des candidatures sont situées sur Valence, 5 % sur Montélimar et 5 % sur Bourg-de-Péage.

La cérémonie de remise des prix a eu lieu en présence de Frédéric Régnier, nouvellement élu à la présidence de la Chambre des métiers de la Drôme, Patrick Labaune, président du Conseil départemental, Jacques Bonnemayre, adjoint à l’économie à Valence Agglo Sud Rhône Alpes, Didier Guillaume, sénateur, ainsi que des acteurs du développement économique et technologique et des artisans. Cette remise des prix a permis de récompenser, parmi les 16 entreprises candidates, une entreprise dans chacune des quatre catégories : innovation, produit, technologie et haute technologie, métiers et procédé de production.

Dans la catégorie « Produit », c’est Loïc Piclet de Romans-Industrie à Romans-sur-Isère, qui s’est distingué pour la conception et le développement d’IFOS, une chaussure orthopédique à appui déroulé nécessaire après un acte chirurgical, notamment l’ablation des hallux Valgus.

Dans la catégorie technologie, Gérald Germain, de la société Carbon Bee à Saint-Marcel-les-Valence, recevait cette distinction pour Spectral Vision, solution de télédétection de maladies de la vigne qui s’appuie sur une caméra hyperspectrale pouvant parcourir 1 ha en 3 ou 4 minutes. Siegfried Agostinelli, de ASP services à Châteauneuf-sur-Isère, dans la catégorie « Métiers », était récompensé pour son système de nettoyage et d’étanchéité des toitures amiantées en tenant compte des règlements en vigueur et des contraintes environnementales existantes. Dans la catégorie « Procédé de production », Jean-Marie Vandeput, Hydro fluide à Chantemerle-les-Blés, était primé pour « Le Diablo », une unité de broyage, lavage et compactage adaptée aux besoins des stations d’épurations françaises. Ces quatre entreprises ont reçu un chèque d’encouragement de 2 300 €, un film de présentation de l’entreprise, un trophée « Lauréat Artinov » réalisé par Jessica Salmeron, Métal Art Design, et un diplôme. Le prix « Coup de cœur » a été décerné à Sylvain Chambre, de CMA à Aubres, pour sa calibreuse à olives sur mesure qui intègre à la fois une calibreuse et une effeuilleuse.

« Il est important de mettre les acteurs de l’artisanat en avant et montrer que le territoire est productif. La place de l’artisanat dans le paysage drômois doit être encouragée. Les réussites artisanales, à travers ce concours, peuvent intéresser les jeunes drômois en quête d’un avenir vers ces métiers très variés et très riches. Il est important de faire la promotion des métiers manuels et leur donner la place qu’ils devraient avoir » a souligné Jacques Bonnemayre qui a annoncé, dans les 2 ou 3 prochaines années, un nouveau parc des expos plus moderne dans le projet Palais des Congrès. Le sénateur Didier Guillaume n’a pas manqué de rappeler que « l’artisanat, première entreprise de France, mérite d’être soutenu. L’innovation est essentielle, le monde économique ne se développera que par l’innovation, phare de l’artisanat drômois. Il y a de l’excellence dans tous les secteurs sur le Département de la Drôme ».



Nelly Zeller (CLP)


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article