ÉCONOMIE

• Vendredi 6 janvier 2017 à 9h05

Énergie Sded veut favoriser l’emploi et l’insertion

Nacy Chalal, présidente du DIEDAC PLIE du Valentinois, Jean Besson, président d’Énergie Sded en présence de Nicolas Daragon, président de Valence Romans Sud Rhône-Alpes et maire de Valence.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Nacy Chalal, présidente du DIEDAC PLIE du Valentinois, Jean Besson, président d’Énergie Sded en présence de Nicolas Daragon, président de Valence Romans Sud Rhône-Alpes et maire de Valence.

Énergie Sded, un des principaux donneurs d’ordre de la Drôme, voit ses investissements participer au développement économique et à la création d’emplois sur le territoire où il développe son activité. Le Syndicat départemental d’énergies de la Drôme a décidé d’amplifier sa participation à la dynamique territoriale en faveur du retour à l’emploi de personnes en difficulté d’insertion professionnelle.


Dans le cadre du développement de sa politique volontariste d’achat public responsable par la mise en place de la clause sociale dans ses achats, Énergie Sded souhaite au travers de cette démarche, contribuer à soutenir l’emploi durable notamment des personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles.


Acquérir une expérience


11 entreprises adjudicatrices des lots concernés par les marchés de travaux de réseaux secs participent à cette action, chacune au prorata des parts de mains d’œuvres propres à leurs secteurs d’activité ainsi qu’aux montants de leurs prestations sur le chantier. Les emplois ainsi ouverts ont pour objectif de permettre aux personnes d’acquérir une expérience et de développer des compétences afin d’améliorer leur employabilité en vue d’une insertion professionnelle durable.

L’association du DIEDAC PLIE du Valentinois est une structure référente pour le déploiement des clauses sociales sur le département de la Drôme. Depuis 2011, le service clause sociale du DIEDAC PLIE de Valentinois, a permis le retour à l’emploi de 571 personnes au travers de 1 153 contrats de travail. Il s’adresse plus particulièrement aux jeunes de moins de 26 ans à faible qualification ou sans expérience, aux demandeurs d’emploi de longues durées ou encore aux personnes de plus de 45 ans. L’association propose un accompagnement individualisé et renforcé de ces publics.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article