SOCIÉTÉ

• Lundi 30 janvier 2017 à 10h00

Aide aux aidants : de nombreuses améliorations à exploiter

A gauche, Annie Guibert, Catherine Rouxel, présidente d'Handrôme Ardèche.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    A gauche, Annie Guibert, Catherine Rouxel, présidente d'Handrôme Ardèche.

C’est en présence de responsables de structures sanitaires et sociales, de la MFR (Maison familiale et rurale de Châteauneuf-sur-Isère), professionnels et bénévoles, jeunes en service civique du centre socioculturel de Tournon, Annie Guibert, vice-présidente du conseil départemental de la Drôme en charge du social, Christiane Ferlay, maire de Cheminas et vice-présidente de la communauté d’agglomération en charge des personnes âgées et handicapées, que s’est déroulée à Valence la réunion de restitution sur la journée interactive et participative « variations sur le thème du répit » du 4 novembre, organisée par Handrôme-Ardèche à Tain-l’Hermitage.


Une journée de formation pour les 22 élèves de 2 e année BTS économie sociale et familiale de la MFR, qui ont largement contribué à la réussite de ce colloque et qui leur ont permis de se confronter à la problématique du handicap et la connaissance du vécu des familles. C’était également l’occasion de rencontrer des professionnels et partager des expériences, s’adapter aux handicaps de l’enfant, organiser, analyser et anticiper, dépasser la crainte de la rencontre et les mots qui condamnent, repérer les difficultés et l’investissement des aidants. Les questionnaires de satisfaction recueillis lors de ce colloque, qui a rassemblé près de 350 personnes, ont permis à ces élèves de donner leurs impressions. Cette journée a répondu favorablement aux attentes de plus de 85 % des personnes présentes, tant pour l’organisation que pour le contenu. Elle a permis de mettre en lien des familles drômoises avec des structures d’accueil et par la rencontre, une prise de conscience de ce que vivent les familles qui sont épuisées. Un satisfecit a été décerné à l’espace accueil des enfants, parents, personnes en situation de handicap de plus en plus présentes. Les enfants étaient accueillis par des personnes compétentes, animateurs de centres sociaux et centres de loisirs. Pour Handrôme-Ardèche, ce fut un travail de longue haleine qui a favorisé des rencontres constructives entre partenaires et professionnels et par ailleurs, créé des conditions favorables aux échanges. La participation de Charles Gardou, anthropologue, professeur à l’université Lumière Lyon 2, auteur de nombreux ouvrages sur le handicap dont « Le handicap d’un enfant : quelle résonnance pour les parents ? » a été particulièrement appréciée.


Mercredi 15 novembre, de 9 h à 17 h, aura lieu la journée annuelle interactive et participative sur le thème « Un enjeu de société : la qualité de vie des personnes handicapées vieillissantes », à la salle des fêtes de Saint-Jean-de-Muzols.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article