SPORT

• Mardi 21 février 2017 à 9h33

Direction les dunes marocaines

L'équipage 351 composé de Julie et Loan prendra la direction du Maroc dès ce jeudi.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    L'équipage 351 composé de Julie et Loan prendra la direction du Maroc dès ce jeudi.

La 20 e édition du raid dans le désert marocain du 4L Trophy se déroule du 16 au 26 février. Parmi les participants, Julie, une jeune femme originaire de Lapeyrouse-Mornay.


Loan Tronquet et Julie Rodriguez, équipage 351 dans le prochain raid 4L Trophy, seront concurrentes d’Amandine Labissy et Guillaume Bertholet dont nous avions parlé dans l’édition du 5 janvier. Julie a 22 ans, elle est originaire de Lapeyrouse-Mornay et suit des études à l’université Lumière Lyon II en Master 1 Droit public. Loan Tronquet, 23 ans, est originaire de Nouvelle-Calédonie. Elle suit des études de droit à l’université Jean Moulin, en Master 2 Droit pénal fondamental. Les jeunes femmes se sont rencontrées au cours des leurs premières années d’études à l’IUT Lyon 3.


Un défi hors-norme


Loan et Julie ont eu vent du 4L Trophy par le bouche-à-oreille et l’idée faisant son chemin dans les têtes, Julie a lancé le projet de s’inscrire pour cette 20 e édition. Les deux copines sont motivées. « C’est la dimension humanitaire mais aussi l’idée de partir dans le désert avec une 4L qui a beaucoup plu à notre côté « aventurière », expliquent les deux amies. Nous nous connaissons assez pour savoir que nous pouvons porter ce projet toutes les deux. De plus, nous faisons des études qui nous permettent de consacrer du temps à un aussi gros projet… Ce qui ne sera peut-être plus le cas dans quelques années. C’était maintenant ou jamais » . Loan et Julie ne s’engagent pas à la légère puisqu’elles préparent leur aventure depuis un an. Les épreuves n’ont pas manqué mais elles en ont triomphé. « Le départ sera pour nous la concrétisation d’un projet rêvé » . Elles espèrent que cette aventure hors-norme, où il faudra parcourir 6 000 km en 10 jours, permettra de resserrer encore les liens d’amitié qui les unissent. Les conditions de courses les amèneront sûrement à dépasser leurs limites particulièrement lors des jours où elles seront en autonomie dans le désert. « C’est un bon challenge personnel pour nous surpasser, dépasser le stress et un vrai défi en duo car nous porterons tout à deux » assurent Loan et Julie. Elles ont également bien l’intention de revenir de cette course en sachant reconnaître un joint de culasse, en sachant faire du feu, se repérer à l’aide d’une boussole et se contenter de peu pour la toilette. Et, pour le fun et le plaisir, elles comptent sur les liens qui ne manqueront pas de se nouer avec d’autres concurrents.


Un plongeon dans l’inconnu


Aucune des deux étudiantes n’a auparavant participé à quelque raid que ce soit. C’est aussi ce qui les a séduits dans cette épreuve, ce sera leur vraie première grande aventure en terre inconnue. Bien que l’une et l’autre aient déjà eu l’occasion de voyager mais dans des conditions bien différentes. « C’est notre passion pour les voyages et l’exotisme qui nous a permis de nous lancer » affirment les coéquipières. Leur premier défi a été cependant de boucler leur budget : frais d’inscriptions, de voyage jusqu’au point de départ, de préparation du véhicule, et, les frais sur place pour les repas de midi par exemple. De plus, l’inscription au raid suppose d’arriver sur le continent africain avec une voiture chargée de matériel scolaire qui sera laissé sur place et c’est l’aspect humanitaire de la course, contribuer à l’éducation des enfants marocains en apportant du matériel voire un peu d’argent pour des projets de construction de bâtiments éducatifs. «

Nous avons eu beaucoup de mal à atteindre le budget fixé au début, mais avec nos connaissances (tant en Calédonie qu’en France) nous avons pu réunir les sommes suffisantes. Nous n’aurions pas réussi sans l’aide précieuse de nos familles qui ont en parlé beaucoup autour d’eux. Le reste s’est fait par la générosité des entreprises et des amis d’amis » remercient Julie et Loan précisant que de nombreuses entreprises de la région ont ajouté leur obole. Départ ce jeudi pour les deux concurrentes !



C.C. (CLP)


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article