SOCIÉTÉ

• Vendredi 3 mars 2017 à 9h37

Mobilisation pour le bureau de poste

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pas de légende pour cette photo

  • Illustration actu Grande illustration actu

    La pétition contre la fermeture du bureau de Poste recueille de nombreuses signatures.

Les habitants ont appris au mois de décembre dernier par le journal municipal de Saint-Laurent-en-Royans que leur bureau de poste allait fermer, et qu’une Agence Postale Communale le remplacerai. Mercredi dernier, à l’appel du syndicat de l’UNSA-Postes, des dizaines de personnes se sont rassemblées pour soutenir ce service public datant d’avant-guerre. Une population sensible au fait de voir disparaître leur bureau, comme en témoignent Claudie et Marcelle, deux retraitées originaires de la commune. Marcelle déplore « la fermeture d’un lieu auquel nous sommes habitués depuis des années. » Quant à Claudie : « C’est un service de proximité de plus qui disparaît »


Luc Girodin, secrétaire général de l’UNSA-Postes précise que « les services d’une Agence Postale Communale ne sont pas les mêmes que ceux d’un bureau de poste… D’autre part que va devenir Nathalie ? La guichetière que tout le village connaît, toujours souriante et prête à rendre service ». Infatigable pétitionnaire, Jean-Paul Vieron est descendu du Vercors pour dénoncer : « la dégradation du service public rime avec rentabilité. Il est bien de dire aux habitants de Saint-Laurent qu’une agence postale est limitée en services rendus, la vente est limitée aux timbres courants, les retraits et dépôts d’argent liquide sont limités » . Une pétition circule dans le Royans-Vercors, véhiculée par le syndicat contestataire, qui a déjà recueilli plusieurs centaines de signatures. À partir du 1 er avril, le bureau de poste de Saint-Laurent devrait arrêter ses services et la mairie prendra le relais.


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article