SOCIÉTÉ

• Vendredi 10 mars 2017 à 9h30

Le lycée professionnel Montesquieu, de Valence, fête ses 50 ans

Dans les archives ont été retrrouvés les premiers registres de l'école, écrits à la main. « Ca représente 3 500 élèves entre 1968 et 1985. Après on a du passer à la machine à écrire et on n'a pas retrouver les choses... » explique le documentaliste Daniel Salles. A n'en pas douter, les plus anciens seront tout excités de chercher leurs nom sur ces archives...

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Dans les archives ont été retrrouvés les premiers registres de l'école, écrits à la main. « Ca représente 3 500 élèves entre 1968 et 1985. Après on a du passer à la machine à écrire et on n'a pas retrouver les choses... » explique le documentaliste Daniel Salles. A n'en pas douter, les plus anciens seront tout excités de chercher leurs nom sur ces archives...

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Le lycée professionnel Montesquieu fête ses 50 ans le vendredi 10 mars et tiendra ses portes ouvertes le lendemain, samedi 11 mars, de 8 h 30 à 12 h.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Une photo de la première année scolaire du lycée Montesquieu avec une des classes de la promotion de 1967-1968.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    La Proviseure Christelle Giraud entourée de l'équipe de direction et de Daniel Salles, documentaliste, qui s'est occupé de l'organisation du conquantenaire de l'établissement.

Après un peu plus d’un an de travaux, en septembre 1967 le lycée professionnel Monstesquieu, installé sur les Hauts de Valence, faisait sa première rentrée avec 246 élèves.


50 ans plus tard, l’établissement, bien qu’ayant atteint près de 600 élèves à une certaine période, affiche à peu près le même effectif qu’à sa première rentrée, soit 220 élèves en moyenne, toujours répartis sur trois sections que sont l’électrotechnique, la maintenance industrielle, et la métallerie, permettant de préparer CAP ou bac professionnel. Depuis une dizaine d’années, le lycée Monstesquieu accueille également des élèves nouvellement arrivés sur le territoire et qui parlent très peu le français. Selon leur niveau d’étude et leurs compétences, ils intègrent une des sections de l’école ou alors ont un an pour apprendre la langue et ensuite être orientés vers une des sections du lycée.


Un lycée dont on se souvient


Pour fêter ses 50 ans, l’établissement propose à ces anciens élèves, professeurs et chefs d’établissement, de se retrouver ce vendredi 10 mars, de 16 h à 20 h. L’occasion d’échanges entre générations et de jolis souvenirs à évoquer. D’autant que des élèves de la première promotion de 1967 devraient être présents. L’équipe du lycée, et notamment son documentaliste Daniel Salles, travaille depuis plusieurs mois déjà à cette rencontre qui proposera diverses animations, et notamment une exposition au CDI des premiers registres de l’école, écrits à la plume… Mais aussi de la musique, des projections, des lectures de poèmes, ou encore la présentation par l’association sportive de la toute nouvelle section pétanque. Bref de quoi échanger sans modération.

Si on devait retenir un fil rouge sur ces 50 années, c’est cette volonté jamais entachée des différentes équipes enseignantes qui se sont succédé, de valoriser les élèves, et particulièrement ceux dont le parcours scolaire, ou simplement social, ne leur a pas facilité les choses. Des jeunes qui dans ce lycée ont pu s’épanouir, trouver leur voie, apprendre un métier et devenir des professionnels responsables, comme en attestent certains témoignages d’anciens élèves déjà divulgués sur le site Facebook du lycée : « Le lycée Monstesquieu restera à jamais un fabuleux départ pour moi », « Ma formation à Montesquieu m’a appris à savoir faire quelque chose de mes mains, elle m’a permis de prendre conscience de mes capacités. »



Julie Sanchez



Retrouvez toutes les informations sur Facebook : Lycée professionnel Montesquieu Valence


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article