ÉCONOMIE

• Samedi 18 mars 2017 à 9h42

Une bière au détour d’un slalom

La Brasserie du Slalom et son petit « look vintage » : bientôt une nouvelle enseigne à La Chapelle-en-Vercors.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    La Brasserie du Slalom et son petit « look vintage » : bientôt une nouvelle enseigne à La Chapelle-en-Vercors.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Valentin Surrel présente le cadre environnemental de sa future brasserie.

De l’écran d’ordinateur à la création d’une brasserie, il n’y a qu’un pas, franchi par deux jeunes Parisiens tombés amoureux de La Chapelle-en-Vercors, à trois heures de TGV de la capitale.


Valentin Surrel et Martin Ottenwaelter, deux jeunes informaticiens en reconversion professionnelle, viennent de créer une nouvelle entreprise à La Chapelle-en-Vercors. Le premier nous a raconté son histoire et dévoilé la raison sociale, nom tant attendu : « brasserie du slalom ».


L’idée de « fabriquer de la bière » leur est venue à l’issue d’une réunion dans un pub parisien. Un peu lassés d’un travail « virtuel », ils décident de mettre leurs compétences en informatique au service d’une activité « bien réelle ». Une idée, une envie, qui se transforme vite en projet, étayé par de réelles opportunités et le constat d’une forte demande des débitants de boissons en bière artisanale ou de pays. Le contexte économique de la bière est très spécifique et actuellement trois grands groupes se partagent plus de 50 % de l’offre mondiale. Dans le même temps, les microbrasseries se développent et commencent à poindre aux États-Unis et en Europe. Une réponse à une attente de la clientèle qui, comme dans le domaine alimentaire, s’oriente de plus en plus sur la « qualité et l’authenticité ».

Durant l’automne 2015, à l’issue de 15 jours de formation chez un brasseur en Bourgogne, Valentin Surrel, très pragmatique, se lance dans les recherches du lieu d’implantation de leur future activité : « J’avais envie de vivre à la montagne mais besoin également de pouvoir rallier Paris facilement. Depuis Valence, à deux heures de train de la capitale, j’ai prospecté et suis vite arrivé à La Chapelle-en-Vercors. Un collège et des activités pour mes deux enfants, une zone artisanale dans un cadre montagnard pour construire la brasserie, la proximité de Valence TGV, mon choix était fait ! » Depuis une année, Valentin et sa famille se sont donc installés à La Chapelle-en-Vercors et profitent chaque jour « avec bonheur » de leur nouveau cadre de vie. Côté brasserie, les travaux du bâtiment ont commencé et courant de l’automne 2017 la commercialisation de la bière de la Brasserie du Slalom devrait débuter.



Une qualité de vie… même au travail


Pour en arriver là, les deux associés auront investi prés 1,5 million d’euros pour créer leur outil de production. Une entreprise, explique Valentin Surrel « qui devrait à terme compter une douzaine de collaborateurs et organisée dans un réel esprit d’équipe. À l’image de ce que nous avions créé à Paris dans le cadre de notre start-up et qui vise à faire en sorte que les gens soient heureux et épanouis dans leur travail » . La production sera déclinée en différents types et labellisée bio. Ainsi, les « drêches de brasserie » (déchets de malts après brassage) pourront être distribuées aux éleveurs bios du Vercors, comme compléments alimentaires pour le bétail. Côté « look », les nouveaux brasseurs ont souhaité donner une touche « vintage et rétro » que l’on retrouve dans le graphisme des étiquettes et des différents supports. Par le nom donné à leur Brasserie, ils affirment leur volonté de commercialiser « une bière populaire mais de qualité et qui fait écho à la montagne » et revendiquent leur installation à La Chapelle-en-Vercors puisque le nom figurera sur les étiquettes des bouteilles. D’ici le début de la commercialisation officielle cet automne, une cuvée de 2000 bouteilles, brassée cher leur formateur en Bourgogne, devrait être distribuée dès le mois de mai. Un produit, nous précise Valentin Surrel, qui « par le choix et le dosage des malts et houblons, s’approchera au plus près de notre production de La Chapelle-en-Vercors » . Pas de doute que les « Vertacos » dégusteront « avec modération » mais sans doute aussi avec une petite dose de fierté la nouvelle production locale !


Gil Borel (clp)


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article