CULTURE

• Mardi 2 mai 2017 à 9h34

Saint Rambert-d'Albon : la saison culturelle est lancée

Pierre Jouvet au micro aux côtés des élus pour présenter les prochaines animations culturelles sur le territoire.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Pierre Jouvet au micro aux côtés des élus pour présenter les prochaines animations culturelles sur le territoire.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    Un public clairsemé devant le spectacle.

  • Illustration actu Grande illustration actu

    La compagnie Kham lance la saison culturelle du territoire.

C’est la compagnie de danse Kham, en résidence depuis 18 mois sur le territoire, qui avait la charge de lancer la saison culturelle par un spectacle sur la place du 8 mai le samedi 22 avril en soirée. Il s’agissait de Focus, un mélange de danses : hip-hop, danses chinoises, indiennes, traditionnelles et contemporaines. La place paraissait bien grande vue qu’elle n’a accueilli qu’entre 50 et 100 personnes.


Le spectacle de lancement de la saison culturelle de Porte de DrômArdèche a été précédé de discours des élus. En tête, le président de la communauté de communes, Pierre Jouvet, en présence de Jean-Pierre Payraud, vice-président en charge de la culture, et Vincent Bourget, maire de Saint-Rambert et également vice-président. La saison culturelle s’articulera entre arts de la rue, musique, danse, exposition, cinéma à l’attention d’un public varié allant des enfants de maternelle aux seniors. Un fond dédié permet aussi à la communauté de communes de soutenir certains projets d’associations. L’intercommunalité bénéficie d’aides de l’État, de la Région et des Départements de la Drôme et de l’Ardèche dans le cadre du contrat territorial d’éducations aux arts et à la culture. Les acteurs des différents projets sont la compagnie Kham, Quelques p’Arts (spectacles de rue), le centre national des arts de la rue, Ciné Galaure, le Train Théâtre, Bach en Drôme des Collines, Saou chante Mozart et la Turbine. La programmation des spectacles n’est pas encore définitivement arrêtée cependant quelques dates sont déjà fixées.


Ainsi, le Centre National des Arts de la Rue-Scène Rhône-Alpes, «  Quelque p’Arts », propose un projet artistique et culturel de territoire(s) qui consiste à conduire une action ambitieuse, exigeante et solidaire sous forme de programmation annuelle répartie sur un secteur géographique composé d’une quarantaine de paysages différents. Situé en Nord-Ardèche, élargi à la Loire et à la Drôme, en passant par l’Isère et les bords du Rhône, l’association offre la possibilité de vivre et de partager « un environnement culturel » riche et stimulant dans lequel la population peut s’impliquer. Plaçant l’individu au centre de sa démarche, il s’agit d’accorder autant d’importance à la manière de conduire le projet qu’à sa dimension artistique.


Les premières échéances


Le dimanche 21 mai à 15 h 30 à la salle des fêtes d’Albon se produira la Boressoise avec le chœur gospel Heliconia dans un spectacle intitulé Robinson Crusoé, premier spectacle musical d’aventure. Entrée 10 euros, et, 6 € pour les moins de 12 ans (Renseignements : la boressoise@free.fr).

Quelque p’Arts sera à Beausemblant le samedi 17 juin à 18 h 30 avec la compagnie Adhok pour L’envol à 18 h 30 et le Nid à 21 h 30.

Le mardi 27 juin, la compagnie Prise de Pied présentera Thé Perché à 19 h 30 après avoir rencontré les scolaires dans l’après-midi. Le même jour mais à 20 h 30, la compagnie Colokolo jouera Derby.

Le mardi 11 juillet à 19 h 30 à Lens-Lestang, les Urbaindigènes joueront leur spectacle après avoir rencontré les enfants du centre de loisirs.

Le mardi 8 août à 19 h, les échassiers du Togo donneront une représentation de Afuma tandis qu’à 20 h 30 se produira la chorale Toujours les mêmes.



Bach et Mozart s’invitent


Pour les mélomanes, le festival Bach en Drôme des Collines passera par l’église d’Albon le mardi 25 juillet à 20 h 30 avec Quentin Mourier au piano.

Saou chante Mozart programme « l’éclat de l’aube-éloge de la jeunesse » le samedi 1 er juillet à 20 h au prieuré de Manthes avec comme soprano Marie Perbost, au hautbois Philibert Perrine, au piano Tanguy de Williencourt. Le lendemain, dimanche 2 juillet sera joué « ombre et lumière » avec une première partie à l’église de Moras-en-Valloire à 16 h et la seconde à 18 h 30 à l’église d’Anneyron. Sur scène, Marie Prebost, soprano, Philibert Perrine, hautbois, Vera Lopatina, violon, Leva Sruogyté, alto, Gauthier Broutin, violoncelle et Tanguy de Wiliencourt, piano. Tarif pour chaque concert, 15 €, 5 € pour les jeunes et les demandeurs d’emploi. Pour les trois concerts, tarif : 30 €. Les autres spectacles seront annoncés au fur et à mesure de leur programmation.



Plus d’information sur : www.portededromardeche.fr


VN:F [1.8.4_1055]

Notez cet article

Partagez

... échangez, publiez cet article sur les sites où vous avez un compte personnel.

Réagissez

Réagir à cet article